L’accès au réseau TCL bientôt gratuit pour les plus démunis

Dès le 1er janvier 2021 prochain, l’accès au réseau TCL va devenir gratuit pour les personnes les plus démunies. C’est ce qu’a annoncé ce matin le SYTRAL, à l’issue d’un vote de son comité syndical. Selon l’autorité organisatrice des transports en commun sur le territoire de la Métropole de Lyon, ce sont quelque 130 000 personnes (bénéficiaires du RSA, de l’allocation adulte handicapé ou encore de l’allocation de solidarité personnes âgées) qui devraient être concernées par cette décision.

Par ailleurs, la création d’un abonnement solidaire réduit, au tarif unique de 10 euros, a été validée. Il sera destiné aux bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire, de l’allocation de retour à l’emploi, de l’aide aux chômeurs créateurs d’entreprise, ou encore aux scolaires boursiers. 70 000 personnes pourraient être concernées.

« Le SYTRAL est la première autorité organisatrice de transport à mettre en œuvre une telle mesure à l’échelle d’une aire métropolitaine, indique le SYTRAL. Grâce à cette politique sociale, plus de 200 000 usagers pourraient ainsi bénéficier de la gratuité ou d’un tarif adapté à leurs ressources. »

Pour les abonnés au tarif normal, par ailleurs, il ne devrait pas y avoir d’augmentation du prix des abonnements en 2021. « D’habitude, chaque année, ils prennent 1,5 à 2 %, indiquait le président de la Métropole, Bruno Bernard, au Progrès. Exceptionnellement, vu la crise sanitaire et le fait que nos abonnés ont pu moins profiter du réseau, il nous paraissait difficile de faire comme d’habitude et d’augmenter. »

Une pensée sur “L’accès au réseau TCL bientôt gratuit pour les plus démunis

  • 25 novembre 2020 à 6 h 16 min
    Permalink

    Excellente mesure pour les plus démunis, C’était un engagement de la liste du président du Sytral lors de élections métropolitaines. N’oublions pas qu’il est nécessaire de développer les transports en commun non polluant comme le tram (le T4 est bondé dès le matin car de nombreux passagers des villes environnantes se garent sur le parking de la clinique des portes du Sud et en ville), le métro, les bus électriques. Il faudrait travailler sur un nouveau plan de déplacement urbain (PDU) pour limiter la circulation en ville, créer des parkings relais aux entrées de ville, interdire la circulation des PL sauf livraison. enfin pour supprimer le diesel il est nécessaire d’aider les familles modestes et de taxer les gros SUV des familles aisées. La santé publique et une vie plus agréable en ville sont à ce prix. Il faudrait piétonniser certaines rues du centre ville pour limiter la circulation intense avec la densification des constructions (la rue Victor Hugo va accueillir un nouveau programme immobilier les travaux sont en cours) Des propositions pour le nouveau mandat des élus métropolitains et ville de Vénissieux..

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *