Fêtes escales : les ateliers vont débuter

Nico, Blandine et Mehdi

 

O.T.U., quel drôle de nom ! “L’Otu est dans les tuyaux”, s’amuse Pascale qui ajoute : “Ça ressemble aussi à un nom de poisson.”  De fin avril à fin juin, les ateliers en amont du festival Fêtes escales vont devenir un Office du Tourisme Underground. Dans le local de l’ALVP basket, une quinzaine de personnes ont pris place pour rencontrer Mehdi, alias Lee Harvey Asphalte, et Nico Tico de XLR Project. Le premier est slameur, le second plasticien et vidéaste et tous deux vont animer les ateliers en amont du festival Fêtes escales de l’été 2012 à Vénissieux. Alors, O.T.U., c’est quoi ? L’office du tourisme underground, expliquent nos deux amis. “Nous voulons faire un spectacle avec et pour les habitants, qui utilisera le slam et le multimédia, deux disciplines qui rebutent. Nous nous occuperons de la partie technique. N’ayez pas peur, on va s’amuser et créer ensemble.” Leur désir : une prestation qui soit tout à la fois “populaire et exigeante sur la qualité”.

“Ma grand-mère habite Vénissieux mais moi, je suis Lyonnais, reprend Mehdi. Pas loin de chez moi, sur la place Bellecour, se trouve l’office du tourisme. Il incite les visiteurs à aller voir la statue de Louis XIV ou la cour des Voraces. Une ville n’est pas que cela, du patrimoine matériel, c’est aussi des habitants et ils ne sont pas mis en valeur. Nous voulons parler des gens, de ce patrimoine immatériel et c’est cela que va faire notre office du tourisme underground.”
Nico intervient : “Y a-t-il un office du tourisme, à Vénissieux ? Non ? Eh bien, on va le faire ! On va apprendre de vous et vous allez apprendre de nous.”
Vidéo et écriture, les ateliers vont se suivre et, assurent Nico et Mehdi, “quand vous vous promènerez dans votre propre rue avec une caméra ou un stylo, vous la verrez différemment”.
Mehdi prendra en charge l’aspect stylo. “La poésie est vraiment pour tous et peut être dite par tous. certaines choses peuvent se dire en poésie et pas du tout en prose. On peut partager à la fois une histoire personnelle et son histoire à Vénissieux. On n’écrit pas de la même manière des textes lus par les yeux et entendus par les oreilles. Nous, c’est de la poésie orale que nous ferons. Vous aurez un temps d’écriture et un temps pour dire vos textes.”
Pour l’aspect vidéo, Nico a “le même matériel que la place des Terreaux le 8 décembre”. Il faudra bien sûr “donner du sens à tout cela”.
Les ateliers vont se dérouler à la MAJO de Parilly, au Local collectif résidentiel de la rue du Chateau et à la Maison de quartier Darnaise. Ils démarreront le 25 avril. Un autre atelier décor (« Des signes entre les arbres »), animé par Anne Guerrant, se tiendra à partir du 21 mai à l’école Georges-Lévy.
La finalisation de toutes ces énergies se déroulera dans le parc Louis-Dupic le 11 juillet dans la soirée. C’est à ce moment que sera inauguré en grandes pompes l’O.T.U. Et comme les bonnes choses n’arrivent jamais seules, on pourra arroser ce nouveau bâtiment avec la bière rousse légère préparée par Marine et ses copines (mais seulement à partir du 13 juillet). “Nous l’avons faite à la brasserie Pico’Mousse le 17 mars. Il faut à présent qu’elle se repose jusqu’au 13 juillet. Nous l’avons baptisée Les femmes préfèrent les rousses.”

Une autre présentation de ces ateliers se déroulera le 26 avril à 18 heures au BIJ (Espace central Jeunes).

Renseignements et inscriptions : 04 72 50 69 04 – bchagnard@ville-venissieux.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *