En place pour un nouveau mandat

Le conseil municipal est en place pour les six prochaines années. Dans le discours qui a suivi l’installation de sa nouvelle majorité de rassemblement de la gauche et des écologistes, le maire a insisté sur la nécessité de concilier les enjeux environnementaux et sociaux.

 

Réélue maire de Vénissieux, Michèle Picard passe l’écharpe à sa première adjointe, Yolande Peytavin

Précautions sanitaires obligent, un dispositif spécial a été mis en œuvre ce samedi matin pour l’installation du nouveau conseil municipal sorti des urnes le 28 juin. Le public, dont le nombre était limité, a suivi la séance sur écrans dans le hall du 3e étage. La grande salle du conseil étant tout entière réservée aux élus, agents municipaux et à la presse, dans une configuration garantissant le respect des normes de distanciation sociale.

Comme le veut le règlement, c’est le doyen de l’assemblée, Maurice Iacovella, qui a présidé le début de séance pour procéder à l’installation des membres du conseil puis à l’élection du maire. Michèle Picard a ensuite retrouvé le fauteuil qu’elle occupe depuis 2009 pour conduire l’élection des adjoints.

Sur les 49 sièges du conseil municipal, la majorité (PCF, EELV, LFI, PS, GRS, société civile) en occupe 35. La liste d’opposition « Nous Vénissieux » est représentée par neuf conseillers. Mais plusieurs démissions enregistrées depuis le second tour ont sensiblement changé la composition attendue de ce groupe. Outre le député macroniste Yves Blein, qui a choisi de ne pas siéger « à cause de son âge », deux autres colistiers, Jule Mattioli et Gilles Giordano, ont en effet renoncé à leur mandat. Résultat : Camille Champavere et Fatma Hamidouche font leur entrée au conseil. Lotfi Ben Khelifa, qui siégera également dans ce groupe, était absent de la séance.

Dans les autres groupes d’opposition, pas de changement par rapport aux listes déposées pour le second tour : la droite emmenée par Christophe Girard compte quatre conseillers, tandis que Damien Monchau est l’unique représentant du Rassemblement national.

Tant pour l’élection du maire que pour celle des adjoints, le groupe « Nous Vénissieux » n’a pas pris part au vote. Ce qui explique que pour chaque scrutin, seulement 40 bulletins ont été glissés dans l’urne. Les assesseurs ont relevé deux bulletins blancs, quatre favorables à Christophe Girard (même s’il n’était pas candidat) et 34 pour Michèle Picard.

18 adjoints

Pour ce mandat 2020-2026, le maire sera entouré de 18 adjoints, contre 17 lors de la précédente mandature. S’ajoute en effet un 4e poste d’adjoint aux conseils de quartier. On notera une assez forte stabilité dans l’attribution des délégations (lire « Un exécutif entre expérience et renouvellement »). Quelques nouveautés notables toutefois : la promotion de Nacer Khamla au poste d’adjoint à la Politique sportive, Jeunesse, Familles ; Véronique Forestier qui sera en charge d’une grosse délégation Enfance, Éducation, Vie Associative, centre sociaux ; ou Jean-Maurice Gautin qui, en plus des Marchés forains et du Personnel qu’il avait déjà, récupère la lourde délégation Sécurité-Tranquillité, pilotée directement par Michèle Picard lors du précédent mandat.

Le public a pu suivre la retransmission de la séance d’installation du conseil municipal sur les écrans installés dans le hall du 3e étage de l’hôtel de ville

« Ne jamais dissocier question environnementale et question sociale »

Dans son discours, Michèle Picard a insisté sur trois grands points : le défi économique et social, le défi environnemental, et la place de Vénissieux dans la Métropole de Lyon.
« La crise est déjà là, et nous savons qu’elle frappe en premier et très brutalement les quartiers populaires, a-t-elle souligné. Ce combat pour les Vénissians, les jeunes, les familles les plus fragiles, pour l’emploi et le pouvoir d’achat, est le premier rendez-vous de notre mandat. Tout le monde doit se retrousser les manches. »

En matière environnementale, les priorités sont les suivantes : développer les transports en commun, instaurer une tarification sociale, repenser les modes de consommation et de production, privilégier les modes déplacements doux, réduire la dépendance aux énergies fossiles… « Avec les écologistes, notre équipe municipale va renforcer encore ses actions, sans jamais dissocier la question environnementale de la dimension sociale, a précisé le maire. Il ne faut pas imposer sans discernement le développement durable ou en faire un facteur d’exclusion sociale, mais le mettre en œuvre avec tout un tas de dispositifs d’accompagnement. »

Michèle Picard, qui vient d’être élue 4e vice-présidente de l’assemblée du Grand Lyon, considère à ce titre que « la nouvelle majorité à la Métropole constitue une rampe de lancement indéniable ». Et d’ajouter : « Vénissieux est une ville qui compte dans l’agglomération. Nous comptons défendre la place de notre commune et de ses habitants, mais aussi rénover les pratiques politiques et démocratiques. Les dossiers que nous portons, comme la réalisation d’une ligne forte de transports vers Corbas avec un pôle d’échanges sud, l’étude sur un boulevard Bonnevay apaisé, ou encore l’achèvement du Boulevard urbain est (BUE), rejoignent des objectifs du développement durable. Je solliciterai la Métropole à ce sujet, qui devrait, avec le changement de majorité, prêter une oreille plus attentive. »


LA COMPOSITION DU NOUVEAU CONSEIL MUNICIPAL

Liste Les Vénissians Rassemblés pour une ville humaine, écologique, solidaire et citoyenne

1 PICARD MICHELE
2 MILLET PIERRE-ALAIN
3 PRUDHOMME-LATOUR SALIHA
4 BOUMERTIT IDIR
5 DEHAN NATHALIE
6 BENMABROUK DJILANNIE
7 PEYTAVIN YOLANDE
8 SGHAÏER LANOUAR
9 PICOT SANDRINE
10 ARIAGNO JEFF
11 OUASMI SOUAD
12 BRAIKI BAYREM
13 FORESTIER VERONIQUE
14 YAZAR MURAT
15 BENAISSA MONIA
16 KHAMLA NACER
17 TALBI VALERIE
18 GAUTIN JEAN-MAURICE
19 OUVRARD PATRICIA
20 NDIAYE HAMDIATOU
21 MESBAHI SAMIRA
22 PORRET NICOLAS
23 CALLUT VERONIQUE
24 ALLAOUI SAID HAMIDOU
25 BRIKH SOPHIA
26 COULIOU BENOIT
27 KHAMMASSI AMEL
28 MATÉO PIERRE
29 CHARREL CHRISTELLE
30 SEGHIER KARIM
31 LONG AUDE
32 BUSTOS YANNICK
33 CONSTANTIN JOELLE
34 SCANDOLARA AURELIEN
35 NIGRA ALBERT

Liste Nous Vénissieux

1 IACOVELLA MAURICE
2 OUATAH FAZIA
3 BEN KHELIFA LOTFI
4 JELLAD ESTELLE SOPHIA
5 AYVALI YALCIN
6 LTAIEF KARIMA
7 GHOUILA MUSTAPHA
8 CHAMPAVERE Camille
9 HAMIDOUCHE FATMA (ZOHRA)

Liste La République partout pour tous

1 GIRARD CHRISTOPHE
2 BRUYERE MARIE-DANIELLE
3 PASSOT FREDERIC
4 PILLET LIONEL

Liste Le Rassemblement vénissian

1 MONCHAU DAMIEN

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *