Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Savoie Réfractaires : Michèle Picard a reçu les salariés

Alors que les 64 emplois du site vénissian de Savoie Réfractaires sont menacés à court terme, Michèle Picard, maire de Vénissieux, a reçu hier les salariés de l’usine.

Alors que Vénissieux a perdu, ces dernières années, quelques « grands noms » comme Veninov ou Saint-Jean Industries, de nouvelles menaces pèsent sur le tissu industriel local : on a appris, cette semaine, que la direction de Savoie Réfractaires avait annoncé à ses salariés la fermeture du site, envisagée pour le premier semestre 2023. Un premier mouvement de grève est prévu pour ce vendredi, l’activité de l’usine devant prochainement s’interrompre pour quelques semaines, le temps d’une pause estivale qui pourrait être la dernière.

Hier, une délégation de salariés a rencontré Michèle Picard, maire de Vénissieux, pour faire le point avec elle sur la situation de l’usine. « Après avoir échangé avec les dirigeants, la semaine dernière, il me paraît nécessaire que l’État protège et accompagne les entreprises fragilisées par la flambée des prix de l’énergie et des matières premières, a déclaré, à l’issue de la réunion, l’élue. Un bouclier énergétique doit être mis en place. Chacun, dans son rôle, doit œuvrer à la sauvegarde de nos savoir-faire et à la relocalisation dans nos territoires des productions industrielles, la crise sanitaire nous en a montré toutela nécessité. »

« Comme j’ai déjà pu le faire par le passé, ils peuvent compter sur mon soutien, sur celui du comité de défense pour l’emploi, l’industrie et les savoir-faire dans les actions qu’ils mèneront. Il est urgent et impératif de se battre pour conserver  nos industries et nos emplois. »

Le maire de Vénissieux a, par ailleurs, écrit au préfet du Rhône afin de lui demander de s’impliquer dans ce dossier, pour qu’une solution « soit trouvée pour assurer la pérennité du site et préserver tous les emplois ».

Sollicité par la rédaction d’Expressions, le groupe Saint-Gobain (auquel appartient Savoie Réfractaires) évoque, pour sa part, « un projet de réorganisation », sans évoquer une fermeture que l’on comprend comme inévitable : « Les négociations entre la direction de la société Savoie Réfractaires et les organisations syndicales sont actuellement en cours concernant le projet de réorganisation de la société. La direction de la société propose un accompagnement personnalisé à la soixantaine de collaborateurs concernés par le projet avec une priorité donnée aux solutions de reclassement internes au sein de la société Savoie Réfractaires mais aussi au sein des autres sociétés françaises du Groupe Saint-Gobain, ainsi qu’un accompagnement pour des recherches de reclassement externes au Groupe Saint-Gobain. »

La fin des consultations est prévue « à l’automne », selon Saint-Gobain.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

La direction de Savoie Réfractaires, entreprise historique de Vénissieux, a annoncé aux 64 salariés la fermeture du site dans les prochains mois. Les syndicats...

Actus

Depuis maintenant un an, Usin Lyon Parilly est en activité. Sur ce site dédié à l’industrie en ville et qui accueillait auparavant le groupe...

Actus

Installée à Vénissieux depuis les années quatre-vingt-dix, la société Brochex, a réussi à se renouveler pour échapper aux répercussions de la crise sanitaire.

Actus

Depuis l’été 2021, David Bellanger a repris la direction du site Usin, qui veut incarner sur les anciennes terres de Bosch le renouveau industriel...

Portraits

À la tête d'une entreprise de 2 250 collaborateurs, Alexandra Mathiolon a réussi à s'imposer dans le monde plutôt masculin des dirigeants de grandes entreprises....