Bosch deux en un

Une petite réception symbolique était organisée, mardi, à l’intention des salariés des usines Bosch Diesel et Rexroth Bosch, pour officialiser la disparition de la clôture qui séparait les deux sites depuis 1974. Le rapprochement était annoncé depuis quelques mois déjà. Les deux unités vont être placées sous une coordination commune pour former à terme une seule et même entité qui comptera environ 1 100 salariés.
Cela nécessitera un certain nombre d’ajustements, notamment au niveau des conditions de travail. Actuellement, le personnel de Bosch Diesel fonctionne sur une base de 36 heures par semaine contre 32 heures chez Rexroth.
Cette fusion s’accompagne en outre d’une reconversion partielle. La fabrication de pompes à injection diesel est en grande partie abandonnée au profit de panneaux photovoltaïques. La première ligne de production doit entrer en fonctionnement dès le début de l’année prochaine. Plus de 200 emplois seront affectés à cette nouvelle activité. Bosch ambitionne de faire de Vénissieux “la première usine solaire de l’hexagone”.
Du côté du futur ancien site Rexroth, qui produit des composants hydrauliques pour engins de chantier, l’activité ne connaîtra pas d’évolution notable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *