Une Maison du projet pour le GPV

Depuis 2004, l’équipe d’animation du Grand Projet de Ville (GPV) de Vénissieux – le GPV regroupe toutes les opérations de renouvellement urbain et de gestion de proximité menées aux Minguettes et à Max-Barel – est installée rue Albert-Einstein, en face de la chaufferie de la SECV. Début 2013, le directeur, Yazid Ikdoumi, et les huit agents, feront leurs cartons pour emménager à quelques centaines de mètres de là, au 20, avenue Jean-Cagne, dans l’ancienne agence de l’Opac du Rhône.
Les travaux d’adaptation, d’un montant de 105 000 euros, financés par le Grand Lyon, sont en cours de réalisation, sous la direction des services municipaux. Le GPV est en effet une structure tripartite, mandatée et cofinancée par la communauté urbaine, la Ville et l’État au travers de l’Agence nationale de la rénovation urbaine.
Par ce déménagement, il s’agit de mettre l’équipe du GPV au cœur de son périmètre d’action, à la jointure des deux principales opérations de renouvellement urbain engagées aux Minguettes : Vénissy et Armstrong. L’objectif est aussi et surtout d’aménager une véritable Maison du projet, proposant expositions, rencontres et autres animations permettant à la population, non seulement de s’informer sur les opérations en cours, mais également de participer à l’élaboration des futures actions.
De ce point de vue, l’emplacement choisi, en bordure de l’avenue Jean-Cagne, face à Vénissy et à quelques dizaines de mètres de la station de tramway, est on ne peut plus adapté.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *