Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Pour Bernard Rivalta, les plus pauvres doivent moins prendre les transports en commun

Alors que le prix des tickets TCL a augmenté le 1er janvier, le président du Sytral, Bernard Rivalta, estime que les plus modestes doivent « maitriser leurs déplacements ».

C’est une petite phrase qui fait franchement tâche, alors que le prix des tickets de transport sur le réseau de transport en commun lyonnais a augmenté de 10 à 30 centimes début janvier. Interrogé le mois dernier dans le cadre d’un numéro de l’émission de France Culture “Les Pieds sur Terre” — consacré à la fraude dans les transports en commun — le président du Sytral Bernard Rivalta a conseillé à “ceux qui n’ont pas beaucoup de moyens” de “maîtriser leurs déplacements”.

Dénonçant le “manque de culture collective” des fraudeurs, le conseiller municipal socialiste de Vénissieux (opposition) a fustigé ceux qui “considèrent que les transports sont une variable d’ajustement à leurs difficultés”. “Ce qui m’étonne le plus, c’est quand je vois des jeunes hommes et des jeunes femmes ne pas valider leurs tickets, et à côté de ça se trimballer avec des iPhones dans les oreilles. (…) [Il faut qu’ils ne se déplacent] que lorsqu’ils en ont besoin, et non pas uniquement parce qu’ils en ont envie.”

Depuis le 1er janvier, le ticket TCL à l’unité coûte 1,80 euro (10 centimes de plus qu’auparavant). Acheté à bord d’un bus, il reste à 2 euros. Les tickets Liberté 2 Heures/soirée et 1 Jour ont respectivement pris 20 et 30 centimes (3 euros et 5,50 euros).

“Personne ne sera épargné par cette hausse, dénonçait il y a quelques jours Idir Boumertit, président du Parti de gauche de Vénissieux dans un communiqué. Jeunes, étudiants, précaires, tous les abonnements augmenteront, sans compter le City Pass qui passera désormais à 57,50 euros, quand le Pass Partout touchera les 60,40 euros par mois. Au niveau national, comme au niveau local, le pouvoir socialiste ne cesse d’appauvrir les plus modestes. À Vénissieux, Monsieur Rivalta devrait pourtant constater que grand nombre de familles sont en difficulté, et que cette hausse ne ferait qu’amplifier cette souffrance.”

(Bernard Rivalta intervient à partir de 20 minutes 47)

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

L'école Anatole-France et la maison de l'enfance ont reçu le Spatiobus du Centre national d'études spatiales (CNES). De quoi créer des vocations.

Actus

Président de Vénissieux Boxe française, Gaby Boucher est décédé ce jeudi 1er décembre, à l'âge de 76 ans.

Actus

À l'initiative des communistes vénissians, une délégation s'est rendue en Algérie, à l'occasion des 60 ans de l'indépendance du pays.

Culture

Au sein de la Maîtrise de l'Opéra, la Vénissiane Sarah Ledésert participe au gala de Noël, joué à l'église Saint-Bonaventure aux Cordeliers, du 11...

Actus

La première édition du forum « Rendez-vous avec ma santé », organisé par la Ville de Vénissieux, a été un succès tant pour les visiteurs que pour...