Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Quand la poésie s’invite à la Maison du Tulipier

Des élèves du collège Louis-Aragon offrent leur plus belle voix aux résidents de l’Ehpad la Maison du Tulipier.

Les résidents de la maison de retraite du Tulipier ont les larmes aux yeux. Ils viennent d’entendre les élèves de sixième du collège Louis-Aragon leur réciter un poème. « C’est formidable! Je n’ai pas de mots pour leur dire merci », s’exclame une résidente. « Je ne pensais pas qu’il y en aurait un pour moi », s’étonne une autre. « Je remercie vivement les élèves, ça me va droit au cœur », avoue un troisième.

Derrière ce projet, réalisé dans le cadre du Printemps des poètes, on trouve Delphine Muhlbacher, professeure au collège. « L’idée de ce moment est née l’an dernier, pendant le confinement, explique-t-elle. Nous étions des milliers à penser aux personnes qui, du jour au lendemain, se sont retrouvées complètement isolées. J’ai donc eu envie de mettre en relation mes élèves avec des résidents de maison de retraite. »

Sous l’égide de leur enseignante, chaque collégien a choisi un poème : « Je les ai laissés totalement libres, explique l’enseignante. Je leur ai simplement donné à chacun le prénom du résident à qui ils allaient lire le poème. » Une fois munis de leur texte, les élèves se sont enregistrés chez eux, en parfaite autonomie : « Ils se sont beaucoup investis, témoigne Mme Muhlbacher. Certains ont même recommencé leur enregistrement plusieurs fois. »

« Du sens à l’apprentissage »

Mardi 14 juin, lorsque les résidents de l’Ehpad ont pris connaissance de leurs cadeaux, ils se sont vu distribuer les poèmes, imprimés sur de grandes feuilles de papier colorées. « De cette manière, ils pourront le garder en souvenir », commente Muriel Piève, coordinatrice de vie sociale à l’Ehpad.

Pour elle, les projets intergénérationnels sont « essentiels » : « Quand ils arrivent ici, les résidents ont envie de voir d’autres générations. Rien que d’entendre les élèves, de savoir qu’ils ont pensé à eux, ça les booste. »

Pour Delphine Muhlbacher, cette expérience a permis aux élèves d’appréhender la poésie différemment : « La poésie est souvent abordée sous l’angle de la récitation et de la mémorisation, explique l’enseignante. C’est un exercice qui n’est pas forcément bien vécu par les élèves. J’ai pensé qu’en lisant un poème pour l’offrir, ils considéreraient cet art différemment. »

Les élèves ont aussi profité de cet exercice pour améliorer leur expression orale. « C’est un très bon exercice qui oblige à prendre en compte le destinataire, à articuler et à parler lentement. C’est aussi un projet qui donne du sens à l’apprentissage, qui motive les élèves à lire et à écrire. »

Khalissa Kebbab

 

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Bouzzelifa Sandrine

    3 juillet 2022 à 11 h 44 min

    Parce que dans nos mémoires nous avons tous un sourire ,ou des mots doux de grands parents, qui nous sont réconforts dans notre quotidien, cette belle initiative n’est qu’un juste retour par rapport à leur rôle si important dans nos vies d’enfants puis d’adultes .
    Merci Mme Muhlbacher pour cette belle et solidaire initiative renforçant le lien intergénérationnel ! Bravo aux élèves pour leur belle implication.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Des élèves de 6e et 5e s’apprêtent à recevoir un prix départemental des Palmes Académiques pour leur participation à un concours d’écriture.

Actus

Grâce à l’association Janus France, les élèves de Segpa du collège Louis-Aragon apprennent la mécanique vélo et le Code de la route.

Actus

Pour les personnes de 65 ans et plus, les prises de rendez-vous pour la troisième dose de vaccin contre le Covid-19 sont désormais disponibles....

Actus

Partout en France, le bilan s’alourdit dans les établissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes. A Vénissieux, l'Ehpad de La Solidage reste épargné, mais à...

Actus

150 élèves de l’agglomération, dont dix-huit Vénissians issus des collèges Aragon et Éluard, ont découvert le camp de concentration et d’extermination d’Auschwitz-Birkenau. Une visite...