Conseil municipal d’enfants : la campagne démarre

CME, Senat, Guy Fischer © YR -04
Le premier Conseil municipal d’enfants avait fini son mandat par une visite du Sénat

 

Après deux ans d’activité, les 44 élus du premier Conseil municipal d’enfants de Vénissieux ont fini leur mandat. Une nouvelle génération va leur succéder : 22 garçons et 22 filles recevront leur écharpe tricolore des mains du maire, à l’hôtel de ville le 20 novembre, pour la Journée internationale des Droits de l’enfant.

Affiches, présentation des programmes devant les élèves, bulletins de vote, urnes et isoloirs : comme en 2012, c’est une véritable campagne électorale qui s’annonce dans les écoles publiques et privées de Vénissieux. Tous les élèves de CM1 et CM2 sont invités à se porter candidats. Lancée ce lundi 29 septembre pour une semaine, la campagne sera suivie des élections, du 6 au 8 octobre. Les résultats seront proclamés le 10 octobre.

Le 8 novembre, les jeunes élus se retrouveront toute la journée pour faire connaissance au centre municipal Daniel-Féry, à Champagneux, et composer les trois commissions du CME : école et loisirs, solidarité, environnement. Outre la séance solennelle du 20 novembre, les jeunes élus ont déjà d’autres rendez-vous inscrits sur leur agendas : participation à la cérémonie du souvenir de la Grande guerre, le 11 novembre, ou journée de la laïcité, le 9 décembre avec les DDEN.

Tirant le bilan du premier mandat, le maire insistait sur l’intérêt du CME, « ce bel outil d’apprentissage à la citoyenneté, cette formidable aventure collective ». « Les enfants ont été très investis dans la vie de la cité », insistait Michèle Picard, lors de cette conférence de presse pour laquelle elle était accompagnée de Yolande Peytavin (première adjointe), Véronique Callut (en charge de l’éducation, de l’enfance et de la jeunesse) et Andrée Loscos (adjointe déléguée aux sports). “Ils nous ont surpris par leur curiosité, leur capacité de dialogue et d’écoute, la pertinence des actions proposées. »

L’engagement et l’implication des jeunes de cette première promotion sont encourageants : « Certains “anciens” m’ont demandé s’ils pourraient continuer d’assister aux commémorations. J’ai senti chez beaucoup d’entre eux une véritable prise de conscience citoyenne », souligne le maire, qui n’oublie pas de remercier parents et personnels de l’Education nationale —à tous niveaux— pour leur implication.

Ce qu’ils ont fait
• Les enfants se sont réunis 18 fois dans les trois commissions ; ils ont participé à six assemblées plénières, présidées par le maire.
• Deux journées de regroupement ont eu lieu dans les centres de vacances de la ville, à Champagneux et à Eyzin-Pinet.
• Ils ont effectué une balade urbaine dans Vénissieux, ont rencontré des bénévoles du Secours populaire et de la communauté d’Emmaüs, des personnes handicapées et des personnes âgées, aidé à la plantation d’un arbre de la laïcité, ont créé une affichette posée dans les restaurants scolaires sur les règles anti-gaspillage, ou un film dénonçant les dégradations volontaires dans les écoles.
• Impliqués dans les cérémonies commémoratives des deux dernières guerres, ils ont pu aller visiter la maison des enfants d’Izieu.
• Pour conclure leur mandat, ils ont passé une journée à Paris avec visites du Panthéon et du Sénat, accompagnés par le maire et le sénateur Guy Fischer.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *