À la rentrée prochaine, les entreprises auront leur maison

Dans les difficultés économiques actuelles, le geste n’est pas anodin : ce vendredi, Philippe Grillot, président de la Chambre de commerce et d’industrie de Lyon, a posé la première pierre de la future Maison des entreprises du Sud-Est lyonnais. Les travaux vont réellement débuter d’ici une quinzaine de jours, au pied du château d’eau de la zone industrielle de Vénissieux/Corbas/Saint-Priest.

Le bâtiment, d’une surface de 700 m2, sera livré à la rentrée prochaine. Il accueillera l’antenne locale de la CCI, voisine du chantier, l’ASLI (association qui regroupe les industriels du secteur), la Zone d’activités Corbas-Montmartin (ZACM), ainsi que les associations locales d’entreprises de Vénissieux, Saint-Fons, Mions, Feyzin et du Pays de l’Ozon. La Chambre de métiers et de l’artisanat du Rhône y sera également représentée, de même que TLF (la Fédération des entreprises de transport et de logistique de France) et le Mase Rhône-Alpes (une association de certification sécurité).
“Le partenariat entre toutes ces structures fonctionne déjà très bien, souligne Catherine de Filippis, responsable de l’antenne sud-est de la CCI. Mais nous ne sommes pas tous implantés physiquement au même endroit. Nos locaux actuels sont trop exigus pour cela. Grâce à ce nouveau bâtiment, nous serons tous réunis. Cela va permettre de démultiplier les efforts de partenariat. Nous allons pouvoir mutualiser nos moyens et mettre en place des synergies.”
Pour Philippe Grillot, la qualité du travail fourni autour de l’antenne locale de la CCI symbolise parfaitement “l’alchimie qui est à l’œuvre dans l’agglomération lyonnaise entre le monde économique, les acteurs institutionnels comme les chambres consulaires, le monde de l’enseignement et de la formation, ainsi que les collectivités locales et territoriales.”

16 communes, 6200 entreprises

Parmi les invités venus assister à la pose de cette première pierre, on reconnaissait en effet de nombreux élus locaux, dont le député de la 14e circonscription, Yves Blein, le maire de Vénissieux, Michèle Picard, son homologue de Mions, Paul Serres, la 1ère adjointe au maire de Corbas, Danielle Coste… “L’antenne de la CCI du Sud-Est lyonnais rayonne sur 16 communes, rappelait Catherine de Filippis. Elle couvre un bassin de 163 000 habitants, dont 78 000 salariés répartis dans 6200 établissements inscrits au RCS (Registre du commerce et des sociétés).”
Si le secteur est économiquement dynamique, il n’échappe pas aux difficultés nées de la crise financière de 2008. “En termes d’emploi, je dirais que les dégâts restent limités, on déplore quelques fermetures mais il y a aussi dans le même temps des créations, souligne la responsable locale de la CCI. Le plus difficile pour les entreprises aujourd’hui, c’est le manque de visibilité. La conjoncture étant ce qu’elle est, elles ne peuvent pas anticiper à plus de trois semaines.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *