Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Fraude à la sécu : déconventionnement du centre dentaire de Vénissy

À partir du 13 mai, suite à des fraudes, les soins prodigués au centre dentaire des Minguettes ne seront plus remboursés que très partiellement par la Sécurité sociale.

À partir du 13 mai, les soins seront remboursés que très partiellement par la Sécurité sociale

Alors que Vénissieux fait face à une pénurie de professionnels de santé, notamment les dentistes, un communiqué de l’Assurance maladie, diffusé le 23 avril, annonce le déconventionnement de dix centres de santé dentaire, dont celui situé avenue Jean-Cagne, aux Minguettes. Tous sont membres du réseau Nobel Santé + et ont fait l’objet d’un contrôle par le service de lutte contre la fraude de la Caisse primaire d’assurance maladie (CPAM) du Rhône et le service médical de la région Auvergne-Rhône-Alpes.

132 000 euros

Cette enquête a révélé de nombreuses irrégularités dans la facturation du centre vénissian, telles que la « facturation d’actes non réalisés, la facturation d’actes rares, la facturation multiple d’un même acte, de fausses mentions sur les feuilles de soins visant à contourner la réglementation applicable aux bénéficiaires de la complémentaire santé solidaire, des actes non consignés dans les dossiers des patients, et des incohérences dans l’agenda », détaille le communiqué. Cette fraude aurait coûté plus de 132 000 euros à la Sécurité sociale pour le cabinet de Vénissy et plus de 2,9 millions d’euros pour l’ensemble des dix centres concernés. « Notre stratégie à l’égard de ceux qui cherchent à s’enrichir aux dépens de la solidarité nationale est très claire, assure Thomas Fatôme, directeur général de l’Assurance Maladie. Dès que nous détectons des anomalies, nous ripostons de manière coordonnée et ferme, par le biais des task-forces nationales et du réseau de l’Assurance Maladie, afin de mettre un terme à ces pratiques préjudiciables à tous. »

Tarifs relevés

Pendant un an, à partir du 13 mai prochain, les patients du cabinet dentaire de Vénissieux devront s’acquitter d’un supplément sur leurs factures : « L’Assurance maladie prend en charge les soins dispensés dans ce centre sur une base de remboursement très faible, appelée tarif d’autorité », détaille la CPAM. Pour connaître les nouveaux tarifs en vigueur, les patients pourront se rendre sur les plateformes de prise de rendez-vous, qui seront informées de ce changement de prise en charge pour mettre à jour les informations tarifaires.

En plus du déconventionnement, l’Assurance maladie ajoute que des procédures sont en cours suite au dépôt de dix plaintes pénales, pendant l’été 2023, pour des faits d’escroquerie, de faux et usage de faux, ainsi que de fausses déclarations visant à obtenir le paiement indu.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous aimerez également

Culture

Avec les Arts d'écho le 25 mai et le démarrage, dès le 1er juin, de Juin en musique qui va durer jusqu'au 26 juin,...

Actus

Actualisées tous les mois sur le site venissieux.fr, ces cartes visent à aider les habitants à anticiper les perturbations de trafic.

Actus

La 3e édition du forum "Rendez-vous avec ma santé", qui s'est tenue le jeudi 16 mai à la salle Joliot-Curie, a rencontré un large...

Actus

Avec 208 passages, on observe notamment une intensification du nombre de visites sur les sites répertoriés comme points de deal.

Actus

En avril, un classement a fait de Vénissieux la quatrième ville la plus dynamique de France s’agissant de l’entrepreneuriat. Ce que tendent à confirmer...