La nouvelle portion du BUE bientôt mise en service

Commencé en février 2010, le chantier de prolongement du Boulevard urbain est (BUE) est quasiment achevé. “Il nous reste encore quelques travaux sur le carrefour du chemin du Charbonnier, indique Christine Pétorin, chef de projet pour le Grand Lyon. Les grands froids que nous avons connus récemment nous ont fait perdre quelques jours dans le calendrier de livraison. Les sols n’ont pas encore dégelé partout, cela complique un peu les choses, notamment pour les plantations. La mise en service du boulevard devrait intervenir courant mars.”

La nouvelle portion construite entre la rue Fernand-Pelloutier et le chemin du Charbonnier mesure 600 m. La majeure partie de l’ouvrage est située au cœur de la zone industrielle. Les quelques riverains sont protégés par un mur antibruit. Le boulevard est un 2 X 2 voies, avec un terre-plein central planté. Sur le côté, une passerelle en bois dédiée aux piétons et aux cyclistes passe en surplomb de bassins de rétention des eaux. Plus que de simples bassins, il s’agit de véritables plans d’eau paysagers, à l’image de ceux qui ont été aménagés il y a quelques années sur le site de Porte des Alpes, à Saint-Priest, en face du centre de maintenance des tramways.
Le précédent tronçon du BUE réalisé à Vénissieux l’avait été en 1998, entre la route de Corbas et la rue Fernand-Pelloutier. Il aura donc fallu 14 ans pour que le boulevard soit prolongé de 600 mètres ! Ce délai n’est pas vraiment surprenant quand on sait que le tracé du BUE, entre Vénissieux au sud et Vaulx-en-Velin au nord, date de 1966.
Les travaux se sont toutefois accélérés depuis quelques années. Un autre tronçon d’un kilomètre a été livré l’été dernier entre l’ancienne route d’Heyrieux et la zone de la Porte des Alpes. Pour que le boulevard soit complet, il ne manque plus désormais qu’à relier le chemin du Charbonnier à l’ancienne route d’Heyrieux. Problème : entre les deux se trouvent le centre de triage SNCF et des voies de chemin de fer. Il faudra donc passer dessous ou dessus.
Les études de faisabilité ont été lancées. Mais les travaux ne devraient être engagés que lors du prochain mandat (2014-2020).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *