Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Covid-19 : tout comprendre sur le couvre-feu en quatre questions/réponses

À partir de ce soir minuit, un couvre-feu va entrer en vigueur dans la Métropole de Lyon, pour au minimum 4 semaines. Vous êtes un peu perdu ? Expressions vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

À partir de ce soir minuit, un couvre-feu va entrer en vigueur dans la Métropole de Lyon, pour au minimum 4 semaines. Vous êtes un peu perdu ? Expressions vous explique tout ce qu’il y a à savoir sur le sujet.

La ville de Vénissieux est-elle concernée par l’application du couvre-feu ?

Oui : conformément aux annonces du président de la République, les habitants des 59 communes de la Métropole de Lyon doivent respecter un couvre-feu lié à la situation sanitaire. Il est donc interdit de se déplacer sur le territoire de l’agglomération lyonnaise, entre 21 heures et 6 heures du matin.

 

Existe-t-il des exceptions à ce couvre-feu ?

Les déplacements sont autorisés, entre 21 heures et 6 heures du matin, dans les seuls cas suivants :
– une raison médicale ;
– une raison professionnelle (une attestation doit être fournie par l’employeur) ;
– une visite à un proche en situation de dépendance ;
– pour prendre un train ou un avion, ou rentrer chez soi après un déplacement avec ces modes de transport ;
– la sortie d’un animal de compagnie.
En dehors de ces cas, la consigne est claire : il faut rester à la maison.

 

Est-ce le retour des attestations de déplacement dérogatoire ?

Eh oui ! Toute personne se déplaçant pendant les horaires du couvre-feu doit être en mesure de présenter une attestation de déplacement dérogatoire, précisant le motif de la sortie. Elle sera disponible prochainement sur le site du gouvernement. Sauf raisons professionnelles, la sortie sera limitée à une heure. L’attestation pourra être imprimée, ou téléchargée sur smartphone.

 

Quelles sont les sanctions en cas de sortie non-autorisée ?

Les contrevenants s’exposent à une amende de 135 euros, pouvant être portée à 1 500 euros en cas de récidive dans les 15 jours. Une double récidive pourra entraîner une peine de 6 mois de prison, avec 3 750 euros d’amende. 12 000 policiers et gendarmes seront mobilisés, sur le territoire national, pour effectuer des contrôles, en plus des effectifs traditionnels.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Vénissian

    17 octobre 2020 à 7 h 20 min

    Ne pas oublier les gestes barrières dans la journée et jusqu’à 21h. Le port du masque toujours aussi fantaisiste à Vénissieux…. certains ne comprennent rien pourtant les policiers verbalisent mais à Vénissieux toujours le même laxisme sur les marchés dans les rues! on met le masque sur le cou, sous le nez, pas du tout. C’est déplorable. Alors le couvre feu sera-t-il mieux respecté?? A suivre
    Et pendant ce temps les services de réanimation sont débordés, des opérations déprogrammées, des personnels de santé épuisés… la prochaine étape sera le confinement si l’épidémie progresse encore. Chacun a sa responsabilité un peu de solidarité est indispensable mais cette notion est inconnue de certains. Bon courage à tous!

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Culture

L'écrivain vénissian publie "Avec la pandémie de la Covid-19 et après ?", second volet de son énorme travail sur l'épidémie que nous traversons. Un...

Actus

Depuis lundi, les écoliers de la zone A sont retournés en classe. Une rentrée sous le signe de l’allègement du protocole sanitaire.

Actus

Installée à Vénissieux depuis les années quatre-vingt-dix, la société Brochex, a réussi à se renouveler pour échapper aux répercussions de la crise sanitaire.

Express

Le maire, Michèle Picard, a pris la décision d’annuler toutes les permanences prévues pour le mois de janvier 2022.

Actus

À partir d'aujourd'hui, mercredi 3 novembre, il est possible de se faire vacciner dans des salles communales. L'occasion de rappeler aux plus de 65...