Cinéma Gérard-Philipe : un tuto pour des films en stop motion

S’occuper, voilà l’un des maîtres-mots de cette période de confinement. Si l’on est féru d’images animées, qu’elles proviennent du cinéma ou de la télévision, et que l’on a marre d’ingurgiter les sempiternelles mêmes émissions proposées ici et là sur les chaînes de la TNT, il reste quelques sites où aller surfer. À commencer par celui de l’Ina qui met gratuitement à portée de tous les riches heures de la télévision. Au fil des nombreuses vidéos proposées, on pourra entendre le mea culpa de Pierre Desproges en matière de pangolin, en découvrir un vrai gambader sur un plateau TV mais aussi visionner de nombreux documents ayant un (parfois lointain) rapport avec l’épidémie qui nous touche, d’une chanson de Bill Withers, chanteur américain qui vient de disparaître des suites de complications cardiaques, à la pénurie de préservatifs à Cogolin en 1992. Occasion de revoir également quelques séries mythiques, de Béphégor au Tribunal de l’impossible, avec son inquiétant Presbytère de Borley, des Indes noires, d’après Jules Verne, à La Cloche tibétaine, avec un tout jeune Coluche.

Les plus cinéphiles pourront se reporter au site de la Cinémathèque française qui vient de créer une nouvelle plateforme, baptisée Henri, du nom du créateur de l’institution, Henri Langlois. Elle propose en ligne des films rares dont la Cinémathèque a les droits de diffusion : depuis le 9 avril, La Chute de la maison Usher (1928) de Jean Epstein, d’après la nouvelle d’Edgar Poe.

Plus près de chez nous, le cinéma Gérard-Philipe nous invite à créer son film en stop motion, grâce à un tuto explicatif :  https://ville-venissieux.fr/cinema/Actualites/Tout-public/FAIRE-UN-FILM-EN-STOP-MOTION-CHEZ-SOI 

« N’hésitez pas à nous faire parvenir vos œuvres, conclut l’équipe du cinéma vénissian, nous serons ravis de leur trouver un espace de diffusion. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *