Jeunesse triomphante au 20e circuit national d’épée à Vénissieux

Un nouveau nom à ajouter au palmarès des vainqueurs du circuit national d’épée de Vénissieux : Grégory Bon, du Paris UC, s’est imposé dimanche 2 février au gymnase Jacques-Anquetil face à un autre Parisien, Simon Contrepois, de la garde républicaine parisienne (GRP). Constat de Julien Guichardan, le maître d’armes de Vénissieux Escrime : “Je crois que c’est la première fois qu’il y a autant de jeunes sur un podium et dans le Top 10. Et pas n’importe qui. Ce sont de réels espoirs de l’escrime française. Tous les finalistes en font partie, notamment un ancien champion du monde junior, Hippolyte Bouillot (Saint-Maur), victorieux l’an dernier ici même, et 5e aujourd’hui. Sur les huit premiers du circuit, les plus âgés n’ont pas encore 25 ans. C’est assez exceptionnel.”

Le vainqueur n’est pas un inconnu. Grégory Bon a participé à trois ou quatre circuits à Vénissieux, finissant même 6e il y a trois ans. Ce Réunionnais de 24 ans qui a intégré le Pôle France espoirs à Reims, à l’âge de 15 ans, a enfin trouvé la récompense de sa fidélité au tournoi de Vénissieux. “J’ai eu la chance d’avoir tiré un tableau assez favorable, a-t-il réagi avec modestie. je n’ai pas eu à m’escrimer outre mesure, ce qui m’a permis d’arriver avec du jus en finale.”

Du côté des fines lames vénissianes, il ne fallait pas s’attendre à des miracles. La plupart des valeurs sûres n’ont pas franchi le premier tableau. Quasiment tous quadragénaires, les épéistes locaux ne peuvent accorder autant de temps à la discipline qu’il y a vingt ans. Ainsi, Hervé Lapierre, vainqueur de ce circuit en 2008, champion de France de Nationale 2 en 2016, n’a fini que 37e, devant ses compères de club Berson et Para. “Logique, a confirmé le maître d’armes vénissian, Julien Guichardan. De par leurs obligations professionnelles et familiales, ils ne peuvent s’entraîner plus de deux fois par semaine. Mais ils sont là, impliqués dans leur circuit vénissian, pour le plaisir, pour notre plaisir.”

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *