Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Saint-Jean de Dieu : mobilisation contre la fermeture de l’Unité Pussin

Des salariés de l’hôpital Saint-Jean de Dieu contestent la fermeture d’un service de post-urgence psychiatrique.

Le 6 mai prochain, l’unité de post-urgence Pussin de l’hôpital Saint-Jean de Dieu doit fermer ses portes. Composé de onze lits, ce service accueille des patients envoyés par les services d’urgence d’autres établissements hospitaliers lyonnais.

La décision ne passe pas auprès du personnel. À l’appel d’une intersyndicale CGT, SUD, CFTC, CFDT, une manifestation s’est déroulé le 11 avril devant l’immeuble de la direction, pour contester cette initiative. « Cette fermeture aura des conséquences graves sur la dignité des malades et leur prise en charge. Les patients de cette unité seront répartis dans d’autres services  déjà saturés, où des couchettes sont installées faute de lits, explique Linda Benouma (CFTC). Les flux sont tendus dans tous les services de l’hôpital. »

Plusieurs mobilisations ont déjà eu lieu devant l’ARS (Agence régionale de santé) qui, selon Céline Pivetta (CGT) condamne cette fermeture. « Nous avons également manifesté devant les locaux de la Métropole. On alerte nos tutelles, les politiques, pour qu’ils mettent fin à cette décision. D’ailleurs, Michèle Picard, maire de Vénissieux soutient notre mouvement. Nous demandons que nos responsables aient une culture de l’humain, plutôt que celle du chiffre. Fermer cette unité,c’est nier la compétence des infirmiers et de son personnel. La manière de faire de la direction est insupportable. « 

Photos © Raphaël Bert – Expressions

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Bonnet

    27 juin 2020 à 0 h 05 min

    J’ai séjourné à l’unité Pussin pendant plusieurs semaines et la prise en charge y était assez intensive. Même si je n’ai pas pu aider mes ennuis bien alors j’ai trouvé là un service de qualité : psychiatre vu en entretien consistant tous les jours ou au mieux tous les deux jours si trop pris par autre mission de travail. C’est dommage que cette unité ait fermée. D’autres unités ne peuvent pas prendre en charge détresses aigues avec autant de temps consacré aux patients.

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Culture

Début juillet, des jeunes des EPJ Léo-Lagrange et Parilly ont tourné un court-métrage dans le cadre des ateliers de La CinéFabrique. Le montage est...

Actus

Dans le cadre des animations d’été, les habitants ont pu peindre l’esplanade du boulevard Komarov, au quartier Pyramide.

Actus

Pendant plus de trente ans, de 1985 à 2015, les archéologues ont multiplié les chantiers de fouilles à l’intérieur et autour du vieux Bourg...

Actus

Après un 14 juillet caniculaire, les Fêtes escales se sont poursuivies avec deux soirées enjouées ayant attiré un public chaleureux.

Actus

La Métropole de Lyon, en lien avec les communes qui la composent, a publié une carte des lieux frais. À Vénissieux, plusieurs options existent...