Fêtes escales : la vie du raï

Raina Raï (Photo : Medlyes)

 

Déjà la dernière soirée des Fêtes escales… Après les rythmes latinos de la veille, la musique algérienne va prendre ses quartiers d’été dans le parc Louis-Dupic, le 15 juillet dès 19h30.

Mais, auparavant, à 16h30, la compagnie Virevolt, qui s’occupe de la partie vénissiane du défilé de la Biennale de la danse avec Traction Avant, donnera un aperçu de ses talents circassiens. Mât chinois, jonglage, cordes, tout sera en place pour une belle balade dans un univers féérique.

Puis, à 18 heures, la fanfare latine de Sopaloca nous fera participer à un cocktail musical : un tout petit tiers de cumbia, un bon tiers de rumba, un tiers un peu plus gros de rock et un grand tiers de hip-hop. Ça fait quatre tiers ? Ce sera donc la même arithmétique que pour le picon-citron-curaçao du Marius de Pagnol !

À 19H30, Imarhan nous entraînera dans un rock-disco-funk touareg, fort de son dernier album, Temet. Puis, à partir de 21h15, Raina Raï célèbrera son grand retour sur la scène, après dix ans d’absence. Le groupe de raï algérien n’a rien perdu de sa superbe !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *