Les handballeurs du VHB ont donné le ballon pour se faire battre

Après les Mondiaux de hand remportés brillamment par la France, ce premier week-end de février coïncidait avec la reprise des championnats nationaux, notamment la Nationale 2 dans laquelle Vénissieux handball tente de jouer les premiers rôles.

Deux mois sans compétition, cela commence à faire beaucoup. “Ce ne sont pas les deux matches amicaux programmés dernièrement qui ont pu compenser cette trêve, observaient les dirigeants vénissians. Là, on entre dans le vif du sujet avec la réception de l’ASHC Chalon, une bonne équipe de milieu de tableau, ça va être très physique.”

Effectivement, la partie a été musclée. Sans le pivot Axel Valendru, surnommé VR6, et l’arrière Antoine Valentin, tous deux blessés, le VHB affichait un groupe rajeuni. Ce qui n’a pourtant pas empêché les Vénissians d’imposer leur jeu technique tout en accélérations, en contre-attaques éclairs… Durant une cinquantaine de minutes. De quoi leur permettre de faire la course en tête avec une marge confortable et régulière de 2 à 4 buts.

Mais le manque d’expérience et des fautes de conduite de joueurs cadres (excès de confiance, écart de langage) en toute fin de rencontre ont malheureusement précipité le VHB dans la désillusion. Alors que les Vénissians menaient encore d’un but, une mauvaise inspiration sur un ballon d’attaque et un tir chalonnais dévié permettaient à ASHC Chalon d’obtenir le match nul (30-30), et de partager les points.

On ne peut s’en prendre qu’à nous-mêmes”, regrettait Gilles Clauss, le président du VHB. On mène de bout en bout, et on commet des fautes impardonnables en toute fin de partie.”

VHB  : Calic, Keignart – Félix, Giacomin, MBithe, Morateur, Caviglia, Cuenot, Thomas Valentin, Le, Calic, Benslimane

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *