Les lycées veulent rester en REP

L’intersyndicale CGT, Sud, SNUEP-FSU appelait à la grève ce 17 novembre dans les lycées afin de protester contre l’exclusion des lycées généraux et des lycées professionnels de la réforme de l’éducation prioritaire engagée en 2014. Dans un communiqué, la CGT Educ’action du LP Marc-Seguin rappelle que “l’ établissement forme depuis de très nombreuses années des élèves très majoritairement issus des quartiers populaires des Minguettes, des États-Unis, de Lyon 8. Notre établissement a été très rapidement inclus dans le dispositif dès la création des ZEP, il a même été le seul LP classé Éclair de l’académie ».

Ces classements permettent aux établissements d’obtenir des moyens supplémentaires pour les élèves et une reconnaissance du travail difficile pour les enseignants. “Écarter les lycées de l’Éducation prioritaire, c’est dégrader encore un peu plus les conditions d’études des élèves et de travail des personnels dans des établissements pourtant difficiles”, précise CGT Educ’Action. Plusieurs établissements du département sont déjà mobilisés, à l’exemple du lycée professionnel Marc-Seguin de Vénissieux, du lycée Émile-Béjuit de Bron, du lycée François-Cevert d’Ecully.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *