Un week-end sportif vraiment d'automne

On a connu des week-ends sportifs plus radieux. Hormis les footballeurs de l’AS Minguettes qui étaient au repos en raison de leur élimination précoce de la coupe de France, les formations majeures de la ville évoluaient à domicile. Avec des fortunes diverses.

Restons dans le monde du football et zoomons sur l’autre équipe de la ville, l’US Vénissieux, qui affrontait pour le compte du quatrième tour de Coupe de France, le CO Châteauneuf-sur-Rhône. Force est de constater qu’il n’y a pas eu photo : l’équipe vénissiane, entraînée par Areski Chibani, a laminé son adversaire (5-0) sur des réussites de Spennato, Kowalczyk, Mougeot, Assef et Fahla. Qui affrontera-t-elle au prochain tour ? Limonest qui a enregistré les renforts de trois anciens de l’ASM ?  Ou Chasselay désormais emmené par un certain Ludo Giuly, formé en partie au collège Elsa-Triolet ?
En rugby, les semaines se suivent et se ressemblent pour l’USV qui avait l’occasion de se racheter de sa déconvenue du week-end précédent (large revers face à Viriat). Encore battus, hier, par l’équipe de Simandre-sur-Saran (23 à 5), les Vénissians vont devoir travailler plus sérieusement aux entraînements, dixit le président Michel Giuliani. Et encore, on a édulcoré ses propos.
Continuons dans les contre-performances. Dans un gymnase Tola-Vologe qui retrouvait son équipe pour la première fois de la saison, les handballeurs vénissians se sont inclinés 34-31, samedi soir, face à Longvic (31 à 34). “Trop tendres défensivement”, a analysé coach De Haro. Au VHB aussi, du travail s’impose.
En déplacement à Saint-Rambert, les basketteuses de l’AL Vénissieux-Parilly ont estompé leur revers du 21 septembre à domicile, face à Bresse (81-63). Elles se sont imposées d’un petit point (61-60) Ouf.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *