La Semaine bleue entre réflexion et convivialité

Des centaines de seniors participent aux activités proposées dans le cadre de la semaine nationale des personnes âgées. Une manifestation organisée par le Ville et de nombreux partenaires. Le 15 octobre, le coup d’envoi en était donné par le maire Michèle Picard, entourée des conseillers municipaux à l’hôtel de ville.

Devant une salle comble, elle insistait sur la solidarité : “Outre l’aspect festif de ce moment de partage, cette initiative amène à porter une attention particulière à ce que vivent nos anciens, à leurs attentes et à la politique municipale en leur faveur”. Le 3e âge est particulièrement affecté par la crise que nous traversons et par la politique sociale menée ces dernières années : “En dix ans, les retraités ont perdu de 10 à 20% de leur pouvoir d’achat. Un million de retraités vit en-dessous du seuil de pauvreté avec moins de 964 euros par mois. Dans cette société qui pousse au repli sur soi, à l’individualisme, nous avons plus que jamais besoin de solidarités”. A Vénissieux comme partout en France, la population vieillit ; le nombre de personnes âgées de 75 ans et plus est passé de 4 à 7% de la population totale entre 1999 et 2007. Mais, insistait le maire, “la vieillesse n’est pas un coût pour la société, c’est un investissement, une richesse pour le lien intergénérationnel qui se noue.” L’après-midi se terminait par un concert donné par la chorale Claude-Debussy.
Outre les activités culturelles et une rencontre au foyer Max-Barel sur activité physique et prévention des chutes, d’autres temps forts ont marqué ces journées. Ainsi les retraités tenaient un stand à la Semaine du goût. Sans oublier le cinéma, le théâtre, le scrabble, les jeux de palet et l’initiation à la danse country qui a fait le plein.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *