Appels à battre le Front national

Nous publions ci-après les réactions parvenues à la rédaction d’Expressions après le premier tour des élections législatives. Michèle Picard, André Gerin et Guy Fischer appellent à faire échec au Front national dimanche prochain.

Michèle Picard, candidate présentée par le PCF et le Front de gauche : « J’appelle les forces progressistes et républicaines à battre le Front national »

« Une très forte abstention aura marqué ce premier tour des élections législatives, au plan local comme au plan national. Entre dépit et résignation, les citoyens ont exprimé massivement leur défiance vis-à-vis des politiques actuelles. J’y vois les signes d’une démocratie en danger, où le pluralisme s’affaiblit face à un bipartisme conforté.

« La progression constante du Front national après chaque scrutin et quels que soient les candidats en lice, illustre aussi l’implantation durable des idées de rejet et de haine dans notre pays, avec des votes de conviction et plus seulement un acte réactionnaire ou de contestation.
« J’y vois les signes d’une démocratie en danger face aux idéologies qui cultivent la haine de l’autre, face au populisme, au repli nationaliste, face à l’extrême droite. C’est pourquoi, dimanche 17 juin, j’appelle les forces progressistes et républicaines à battre le Front national. »

André Gerin, député sortant : « Battre à plate couture le Front national »

« Dimanche 17 juin, j’appelle à battre à plate couture Sandrine Ligout, la candidate FN. J’espère que les colleurs d’affiches pour le candidat Blein, cette bande odieuse et haineuse à l’encontre de Michèle Picard, aura, si cela leur est possible, autant d’audace et de courage pour clouer au pilori le Front national.
« Quant à M. Girard, le sarkozyste anti-communiste notoire, se félicitant en préfecture qu’il n’y ait plus de député communiste dans la 14e circonscription du Rhône, ses propos s’apparentent à une collusion de fait UMP/PS. C’est bien le résultat du charcutage réalisé en 2010 avec le rajout des 2/3 de la ville de Saint-Priest actant l’élimination du député communiste pour favoriser Philippe Meunier UMP et le candidat socialiste. Le mode électoral est diabolisé par un système à l’américaine décidé par Jospin et Chirac en 2000 éliminant toutes les autres forces pluralistes de la vie politique.
« Au vu de l’abstention atteignant des records dans certains territoires et du vote FN qui s’incruste, ont été évincés de nombreux députés communistes alors que le score de Jean-Luc Mélenchon aux présidentielles, si l’élection était à la proportionnelle, correspond à 60 députés communistes.
« Bonjour la démocratie dans le système électoral français qui méprise la souveraineté du peuple.
« J’ose espérer et il est peut-être encore temps, que les dirigeants du PCF feront le bilan de la politique menée avec le Front de gauche et la candidature de Jean-Luc Mélenchon aux présidentielles afin d’en tirer les conclusions qui s’imposent depuis les années Robert Hue.
« Y aura-t-il un groupe communiste et Front de gauche à l’Assemblée nationale ?
« Quant à la participation gouvernementale, la consultation des communistes n’a pas lieu d’être, le PS va être majoritaire tout seul et nous aurons droit, à l’évidence, à un « blairisme » à la française.
« Allons-nous rebondir ? Voulons-nous exister comme force politique nationale ? Pour ce faire, le Parti communiste français doit impérativement changer de stratégie afin de retrouver ses couleurs populaires, sous peine de marginalisation sans retour. »

Guy Fischer, président du comité de soutien de Michèle Picard « La gauche doit l’emporter dimanche dans la 14e circonscription »

« Une abstention record et historique, très élevée dans nos quartiers populaires, marque le résultat sorti des urnes dans la 14e circonscription et dans notre pays.
« Je remercie toutes celles et tous ceux qui nous accordé leur confiance durant une campagne que j’ai menée au quotidien avec Michèle Picard et Yannis Al Mahdi, pour expliquer, convaincre de ne pas s’abstenir, lutter contre les sirènes de la droite et de l’extrême droite.
« Aujourd’hui, je leur demande solennellement de faire échec au Front national. C’est le seul vote utile.
« Quel que soit le résultat qui sortira des urnes le dimanche 17 juin, les militants communistes, du Front de Gauche, toutes ses composantes, ne lâcheront rien ! Ils poursuivront pied à pied leur travail de conviction, au plus près de la population, pour redonner de la confiance et de l’espoir, pour expliquer qu’une politique de vrai changement à gauche est possible. »

Idir Boumertit (Parti de gauche/Front de gauche)

« Le Parti de gauche appelle sans réserve à faire obstacle au Front national en votant pour le candidat du PS, Yves Blein. Michèle Picard, candidate du Front de gauche, a mené une belle campagne de terrain mais malheureusement un peu seule.

« Sur Vénissieux, le FG n’a pas résisté à la vague rose qui a porté le candidat de la majorité présidentielle sans compter la forte abstention de près de 55%. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *