Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

SNCF Réseau : le campus de formation sur les bons rails

L’inauguration du centre de formation de Saint-Priest s’est déroulée jeudi 6 octobre. SNCF réseau a investi 42,5 millions d’euros pour s’offrir ce pôle nouvelle génération.

Après la refonte du campus historique de Nanterre et la création de celui de Bègles, les dirigeants de SNCF Réseau ont coupé un troisième ruban à Saint-Priest. En moins d’un an, le gestionnaire d’infrastructure ferroviaire français a validé trois étapes cruciales dans son projet « Voies d’Avenir ». À quelques centaines de mètres de la gare de Saint-Priest, les bâtiments du campus de formation ont des allures d’hôtels de Monopoly.

  • Les stagiaires se forment également sur du matériel vieillissant, toujours opérationnel sur une partie du réseau.
  • Ces équipements informatiques servent à réaliser la maintenance.
  • Six voies sont aménagées. Elles permettent auxélèves de mettre en pratique leur enseignement.
  • SNCF Réseau s'est doté d'un troisième campus nouvelle génération.
  • Les bâtiments sont alignés le long de la rue Pierre-Semard, à Saint-Priest.
  • Ces caténaires sont très utiles pour les travaux pratiques.

Pour pouvoir poser ses trois bâtiments le long de la rue Pierre-Semard, SNCF Réseau a dépensé 42,5 millions d’euros. Le site s’étend sur 40 000 m², pour une surface plancher de 19 000 m². L’université forme et loge ses élèves depuis le printemps dernier. Sur place, les nouvelles recrues apprennent leur métier et les stagiaires internes montent en compétence. Les formations initiales représentent deux tiers des programmes d’enseignement, contre un tiers pour les formations continues.

« On a la capacité d’accueillir 300 personnes au même moment, se réjouit Philippe Gayou, directeur de l’établissement. À terme, 55 formateurs permanents sont attendus, ainsi que plus de 200 intervenants. Des spécialistes du génie électrique, du génie civil et de la circulation. »

2 800 postes à pourvoir en 2023

Le numérique occupe une place prépondérante dans les nouvelles méthodes d’enseignement, avec le développement de la réalité virtuelle et l’animation graphique. « En quatre ans, nos équipes ont construit plus de 800 outils pédagogiques, » recense Brigitte Capponi, directrice formation.

Outre les 70 salles dédiées à la partie théorique, les apprenants disposent d’une halle technique pour apprendre le geste professionnel. Systèmes de maintenance, équipements d’alimentation des lignes électrifiées, caténaires… Tout est à portée de main. En extérieur, six voies ferrées sont réservées exclusivement à la formation. L’enjeu est d’être capable d’entretenir, moderniser et sécuriser tous types d’installations, qu’elles soient anciennes ou modernes. « On gère des installations qui ont 100 ans d’écart d’âge, précise Olivier Bancel, directeur général exécutif projets. Souvent, on est ennuyé sur ce qui est très ancien ou très neuf. »

Si la direction de SCNF Réseau ne lésine pas sur les moyens, c’est qu’elle a des besoins de recrutement considérables pour gérer ses 28 000 km de ligne. En 2021, l’entreprise a réalisé 2 500 recrutements, dont 250 en Auvergne-Rhône-Alpes. « En 2023, on aura besoin de pourvoir 2 800 postes tous secteurs confondus, en particulier dans les métiers de la circulation et de l’électricité, » anticipe Misso Yoon, directrice générale adjointe ressources humaines.

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Sports

Louis Depreaux et Ayman Gouga ont récemment rejoint le XV de Vénissieux. Ils sont chargés de donner une nouvelle dynamique au club.

Actus

Les Journées chrono de l’alternance (JCA) font étape à Saint-Priest le mercredi 11 mai. L’événement, porté par la Maison métropolitaine de l’insertion et de...

Actus

Récemment, quatre salariés de l'usine Ponts et Essieux de Renault Trucks à Saint-Priest ont été licenciés. Et pour certains d'entre eux, la direction leur...

Actus

Alors que les riverains se plaignent depuis des années des nuisances liées aux passages des camions, la plateforme de transport combiné de Vénissieux/Saint-Priest fait...

Actus

373 candidats pour 290 départs volontaires proposés. Le plan de rupture conventionnelle collective mis en place Renault Trucks rencontre un "succès" inattendu. Pour le...