Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Une résidence séniors et un pôle médical à Croizat

Les 12 logements sociaux de la nouvelle résidence séniors de l’avenue Ambroise-Croizat sont occupés depuis cet été. Début 2023, une maison de santé et un centre de dialyse complèteront le programme.

Les logements sont situés aux trois niveaux supérieurs. En 2023, la Maison de Santé investira les deux niveaux du bas.

Le coquet immeuble de quatre étages donne un coup de jeune à l’emblématique résidence Ambroise-Croizat, située près du centre-ville. Lyon Métropole Habitat disposait d’un peu de foncier dans le périmètre de cet ensemble de six bâtiments construit en 1963 par l’Office public des HLM du Rhône. LMH a conçu ce programme immobilier à l’intention des aînés. Le premier bailleur social de l’agglomération a investi 2,38 millions d’euros et a pu compter sur des subventions de l’État, de la Métropole et de la Ville.

Aux 260 logements existants se sont greffés 12 nouveaux appartements réservés aux locataires de plus de 60 ans. Les loyers pour ces T2 et T3 avec extérieur sont attractifs : hors charges, ils varient entre 300 et 435 euros.

Tous sont aménagés pour favoriser le maintien à domicile. Ainsi, dans chaque salle de bain et WC, les équipements tels que les barres de maintien, le fauteuil de douche ou le lavabo auto-portant, garantissent la sécurité des personnes âgées. La largeur des portes permet aux fauteuils roulants de manœuvrer avec aisance.

Plus de 1 000 demandes de séniors à Vénissieux

Les locataires ont emménagé pendant l’été. Parmi les heureux élus, Madame Ferhod, retraitée depuis vingt ans, ne cache pas son enthousiasme. « Je vis à Vénissieux depuis 1979, raconte cette ancienne assistante maternelle. J’ai vécu à Ambroise-Croizat pendant 24 ans. Depuis le 22 juillet, je suis de retour dans mon quartier et je suis très contente. Tant que je peux, je reste ici. »

La réalisation de ce programme répond à un fort besoin. « À Vénissieux, on compte 1 041 demandes de logements adaptés aux séniors, révèle Abdel Boulaouinat, directeur d’agence chez LMH. Et beaucoup souhaitent rester dans le secteur. »

Ce constat ne surprend pas le maire de la ville. « Le nombre de séniors vivant à leur domicile est très élevé et tend à la hausse, affirme Michèle Picard. Si Vénissieux est une ville jeune, c’est aussi un trompe-l’œil. Le nombre de plus de 75 ans a plus que doublé depuis 1999. »

Une Maison de Santé en 2023

Si les trois niveaux supérieurs, réservés aux habitations, affichent complet, il faudra attendre encore quelques semaines pour que le rez-de-chaussée et le premier étage soient investis.

« La Maison de Santé comprendra un pôle médical où exerceront trois médecins généralistes, un psychologue pour personnes âgées, un psychomotricien, un ergothérapeute et deux infirmiers, annonce Michèle Picard. À terme, une dizaine de professionnels exerceront ici, en libéral ou en tant que salariés. »

Les locaux, dont l’aménagement a été élaboré avec les docteurs Dureau et Perrotin, intégreront aussi un centre de dialyse. « Nous pourrons accueillir six patients par demi-journée du lundi au samedi, » précise Nathalie Vincent, directrice des soins de l’association Calydial.

L’installation des cabinets est espérée pour début 2023. La commercialisation de cette surface utile de 360 m2 arrive à son terme. Elle se fait « brut de béton ». En d’autres termes, les acquéreurs se chargent de l’aménagement.

Là encore, le programme vient, en partie, répondre à une problématique récurrente. « Vénissieux n’est pas dans un désert médical, estime Renaud Payre, vice-président de la Métropole chargé de l’habitat, du logement social et de la politique de la ville. Néanmoins, on se rend compte qu’on a un problème avec la médecine de ville, avec la perte de médecins généralistes et de spécialistes. »

Maintenir une offre médicale dans le quartier était un défi pour LMH. « Depuis plusieurs années, le centre commercial Ambroise-Croizat  souffrait de difficultés de fonctionnement et d’une perte d’attractivité, analyse Sandrine Mba-Nallet, directrice marketing et offres commerciales chez LMH. La plupart des médecins généralistes sont implantés au Minguettes au regard de l’attrait de la zone franche. Et près d’un tiers de nos locataires de la résidence Croizat ont plus de 60 ans. »

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Vénissian

    1 octobre 2022 à 7 h 01 min

    Très belle réalisation, enfin une offre médicale dans le centre! Eh oui les habitants du centre vieillissent…! cette maison de santé est indispensable et le centre de dialyse évitera les trajets aux « Portes du sud » (déjà débordé). Le grand âge a besoin de soins, la fuite des médecins vers la zone franche des Minguettes était catastrophique. Souhaitons que d’autres bailleurs s’intéressent aux plus âgés 12 logements adaptés c’est un premier pas pour nos aînés,

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

120 logements et cinq commerces, dont La Poste et une pharmacie, formeront très prochainement la résidence Nouvel Horizon. Cet îlot de la Zac Vénissy...

Actus

Ce 13 octobre, les discussions du conseil de quartier présidé par Pierre Matéo tournèrent quasiment toutes autour de la résidence Joliot-Curie et du bailleur...

Actus

Les immeubles seront érigés sur une parcelle rasée, à deux pas de la mairie. Le projet est porté par Lyon Métropole Habitat.

Actus

Dans le cadre de la réhabilitation de la résidence Joseph-Muntz menée par Lyon Métropole Habitat, un verger partagé sortira de terre à l’automne. D’ici...

Actus

Évacués d'urgence fin 2018, les deux bâtiments à l'angle de la rue Gambetta et de la place Léon-Sublet seront prochainement démolis. À la place,...