L’hippodrome au grand galop

Parilly GP Vx 2005 -4

C’était au temps où les élégantes portaient robes longues et, se gardant du soleil, protégeaient leur teint par des ombrelles. On était en 1867 et à Villeurbanne, l’hippodrome du Grand Camp accueillait ses premières courses sur un terrain connu aujourd’hui sous le nom de… campus de la Doua.

Près d’un siècle plus tard, le Grand Camp fermait et les turfistes trouvaient un refuge plus moderne à Parilly. Dessiné par l’architecte Paul Vietti-Violi, qui avait imaginé les vingt hippodromes italiens, le champ de courses ouvrait en 1965 dans le parc de Parilly. Depuis, les événements n’ont pas manqué. Ainsi, en 1996, c’est sur cet anneau qu’était organisé le premier quinté hors région parisienne. C’est également sur cette piste qu’étaient testés les premiers simulcastings, autrement dit la diffusion simultanée de plusieurs réunions de courses se déroulant au même moment sur des hippodromes différents.

En 2014, l’hippodrome de Parilly bénéficiait d’une importante rénovation : nouvelle tribune couverte de 3000 places, nouveau restaurant panoramique avec vue sur le poteau d’arrivée. Et ce jeudi 14 mai, la Société des courses lyonnaises (association loi 1901 à but non lucratif) que préside Jean-Claude Ravier invite à fêter son demi-siècle, à l’occasion d’une garden-party placée sous le signe de l’élégance et du glamour.

Le Grand prix de Parilly
Huit épreuves de galop sont au programme de cette journée, dont le Grand Prix de Parilly qui servira de support au Quinté, à 11h30, juste avant le lancement des festivités… Il faut savoir que dix minutes avant le départ, on peut se rendre au rond de présentation pour admirer les chevaux bridés et sellés. On assiste alors à leur présentation par les lads (au galop) ou drivers (au trot) puis à la mise en selle.
A partir de midi, une succession d’animations va prendre place autour du champ de courses, qui s’étire sur quelque 36 hectares : structures gonflables, défilé de voitures anciennes, manège et baptêmes de poneys… Signe des temps nouveaux, on pourra s’essayer sur un simulateur de courses hippiques. Un passage par le nail-truck (bar à ongles itinérant) s’imposera, histoire de s’offrir une manucure express. Un stand de gourmandises, un lâcher de ballons et un concert de jazz complèteront cette journée pas comme les autres.

Il y a dix ans, l’anniversaire avait donné lieu à trois jours de fête, avec un Quinté + retransmis en direct par Canal +. Près de 12 000 visiteurs avaient répondu à l’invitation. Ramassé sur une journée, l' »Happy Birthday » version 2015 veut faire date, lui aussi : « Soignez vos toilettes, chapeautez vos têtes… On parie que vous allez aimer”, assure Ségolène Lévêque, chargée de communication des Hippodromes de Lyon. Les 50 ans de l’hippodrome de Parilly Jeudi 14 mai à partir de 12 heures 4-6, avenue Pierre Mendès-France à Bron. Tél. : 04 78 77 45 45 www.leshippodromesdelyon.fr Entrée : 5 euros (gratuit pour les moins de 18 ans et les étudiants). L’entrée donne accès gratuitement à toutes les animations prévues sur l’hippodrome. Pour gagner des invitations, faites vite ! Dans le cadre d’un partenariat avec l’hippodrome de Parilly, « Expressions » offre vingt entrées à ses lecteurs : elles seront remises aux dix premières personnes qui se présenteront au journal (1, rue Gambetta), les lundi 11 et mardi 12 mai entre 8h30 et 12 heures, puis de 14 heures à 17h30.

Voir l’envers du décor
Savez-vous qu’il est possible de visiter l’ensemble des structures de l’hippodrome et de rencontrer les personnes qui œuvrent à l’organisation des courses : hommes de pistes, juges, commissaires, jockeys ?
Les inscriptions, gratuites, se font dans le hall, l es jours de courses. Douze personnes maximum. Durée de la visite : 1 heure.

Centre de loisirs
Les mercredis, dimanches et jours fériés, les enfants de 4 à 10 ans sont accueillis gratuitement et sans réservation pendant les réunions de courses. Les activités proposées par les animateurs diplômés sont variées : cuisine, parcours sportifs, jeux de société… Et ce dimanche 10 mai : masques et maquillage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *