Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Michèle Picard en meeting pour défendre une candidature « naturelle et légitime »

Jeudi soir, Michèle Picard (PCF) a tenu son premier meeting de campagne à la salle Irène-Joliot-Curie. Près de 200 personnes y ont assisté.

Michèle Picard et Guillaume Dumoulin ne lâcheront pas. C’est, en substance, le message qu’ont voulu faire passer hier soir la candidate aux élections législatives et son suppléant, lors d’un premier meeting de campagne qui a rassemblé près de 200 personnes à la salle Irène-Joliot-Curie.

Étaient notamment présents, Raphaël Debû, secrétaire départemental du PCF, ainsi que de nombreux adjoints au maire de Vénissieux, élus locaux et militants de gauche de la 14e circonscription. Le député honoraire André Gerin a également apporté son soutien, via un message vidéo.

Car au-delà du lancement officiel de la campagne, l’enjeu de ce meeting était d’expliquer que Michèle Picard reste, aux yeux des militants, la seule candidate de gauche crédible sur la circonscription. Avec en creux, la critique du « parachutage » sur le territoire du journaliste Taha Bouhafs, dans le cadre de la Nouvelle union populaire écologiste et sociale (NUPES). Et le souhait de voir les instances dirigeantes de cette dernière « changer leur fusil d’épaule face à la réalité du terrain ».

« Michèle Picard est bien la candidate du rassemblement, a ainsi déclaré Raphaël Debû. Elle en a fait la démonstration lors des élections précédentes, elle le fait au quotidien dans son rôle de maire ainsi qu’à la Métropole de Lyon. C’est la candidate légitime sur la 14e circonscription. »

« Nous avons besoin d’une grande dynamique pour insuffler un véritable changement dans notre pays, avec, à l’Assemblée nationale, des députés qui connaissent la réalité des territoires, portent les aspirations du monde du travail et des villes populaires, a expliqué, dans son discours, Michèle Picard. Les élections législatives seront déterminantes (…). Sur notre circonscription, nous avons besoin d’un député de gauche à l’écoute des habitants, des salariés. Et plus précisément d’une députée de gauche pour renforcer la parité à l’Assemblée nationale et porter les combats pour les droits des femmes. Vous connaissez mon engagement pour ces derniers ; je le poursuivrai pour notre circonscription. (…) Forte de mon expérience de maire et de députée suppléante d’André Gerin pendant 10 ans, je connais très bien la circonscription et ses habitants. Ma candidature est naturelle et légitime. »

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. moimeme

    7 mai 2022 à 0 h 35 min

    Elle a perduela circonscription alors que c’est un bastion du pcf depuis 1993, elle a perdue à deux reprises et elle ose prétendre être la meilleure ? Quelle triste déni de la réalité, les citoyens vous en dejà dit NON à la députation !

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Ce mardi, les maires de Vénissieux, Saint-Fons, Corbas et Feyzin, accompagnés du président de la Métropole, ont signé le projet de territoire des Portes...

Actus

Le 2 novembre, au conseil présidé par Jeff Ariagno, les discussions ont traité des problèmes de stationnements, de santé et de sécurité, de prise...

Actus

L’assemblée générale du conseil de quartier Joliot-Curie, présidé par Christelle Charrel, a constitué l’occasion pour les habitants de dénoncer les incivilités de tous ordres...

Actus

Ce 13 octobre, les discussions du conseil de quartier présidé par Pierre Matéo tournèrent quasiment toutes autour de la résidence Joliot-Curie et du bailleur...

Actus

Une cinquantaine d’habitants ont participé le 12 octobre au conseil de quartier du quartier de Parilly, présidé par Yazar Murat. Les thèmes de la...