Symbio, acteur ambitieux de la mobilité hydrogène, s’installe au Grand Parilly

Déjà présent à Vénissieux avec une unité de production située sur l’ancien site Bosch, Symbio vient de louer 3 300 m2 dans l’immeuble de bureaux « Initial » du Grand Parilly.

Détenue à parts égales par Faurecia et Michelin, Symbio ambitionne de devenir l’un des leaders mondiaux de la mobilité hydrogène. L’entreprise conçoit, produit et commercialise des systèmes pour véhicules légers et commerciaux, bus et camions, ainsi que pour divers autres formats de véhicules électriques.

Une première usine sera opérationnelle en 2023 à Saint-Fons. À l’horizon 2030, elle devrait produire près de 200 000 « stackpacks », des systèmes qui intègrent la pile hydrogène et les composants clefs pour optimiser la durée de vie, l’intégration dans les véhicules et la compacité. En attendant, c’est à Vénissieux, dans un bâtiment de l’ancien site Bosch auparavant dédié à la fabrication de panneaux photovoltaïques, que l’entreprise a installé courant 2020 une unité de production provisoire.

L’entreprise conforte aujourd’hui son implantation locale : elle vient de louer 3 300 m2 dans l’immeuble de bureaux « Initial » érigé par Fontanel au sein du quartier Grand Parilly, qui s’étend sur 20 ha le long du périphérique. Ce nouveau morceau de ville, qui accueille déjà le nouveau magasin lyonnais du géant du meuble Ikea, comptera à terme 600 logements, 2 000 emplois, des hôtels, commerces et résidences de services, ainsi qu’un équipement public d’agglomération.

Les premiers collaborateurs de Symbio ont emménagé dans l’immeuble « Initial » le 11 janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *