Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Actus

Les anciens locaux d’ « Expressions » vont laisser place à un commerce et des logements

Évacués d’urgence fin 2018, les deux bâtiments à l’angle de la rue Gambetta et de la place Léon-Sublet seront prochainement démolis. À la place, LMH prévoit de construire un local commercial et des logements.

Évacués d’urgence fin 2018, les deux bâtiments à l’angle de la rue Gambetta et de la place Léon-Sublet seront prochainement démolis. À la place, LMH prévoit de construire un nouveau bâtiment avec un local commercial et des logements.

Dans le centre de Vénissieux, il est difficile de ne pas remarquer ces deux bâtiments : protégés par des barrières, fermés depuis plus de trois ans, ils attirent inévitablement l’oeil des passants. Lesquels se demandent forcément ce que vont devenir ces locaux, qui font l’angle entre la rue Gambetta et la place Léon-Sublet.

Petit retour dans le passé : la structure des deux bâtiments, qui partagent un mur commun, ont présenté en novembre 2018 des signes manifestes de fragilité. La Ville et LMH ont alors immédiatement décidé d’évacuer les occupants — dont l’équipe du journal Expressions, relocalisée depuis sur le plateau des Minguettes au 9 rue Aristide-Bruant, une agence d’assurance ASSU 2000 et des locataires du bailleur LMH. La Métropole, dont c’est la compétence, a pour sa part mis en œuvre une procédure dite de péril. Une déviation du cheminement piéton a été mise en place. Des renforcements ont été installés pour prévenir tout risque d’effondrement. Et les rideaux ont été baissés, définitivement, sur ces locaux du centre de Vénissieux.

Un local commercial à venir

En ce début d’année 2022, soit un peu plus de trois ans après ces événements (le temps que soient réalisées diverses études techniques), on en sait plus sur l’avenir de ces locaux. « Nous avons travaillé avec LMH pour définir ce qu’il allait advenir des bâtiments, explique Yolande Peytavin, première adjointe au maire en charge notamment du développement de la ville. Deux options étaient sur la table : une réhabilitation d’une part, et une démolition-reconstruction d’autre part. La première solution était plus compliquée d’un point de vue technique, plus coûteuse, et ne présentait finalement pas assez d’avantages. Elle a donc été repoussée au profit d’une démolition-reconstruction. »

Dans les mois à venir, les deux bâtiments vont donc être détruits, pour laisser place à un nouveau projet, mené par LMH. Afin de garantir l’harmonie architecturale du centre de Vénissieux, la construction aura la même hauteur que la précédente. Au rez-de-chaussée, un local commercial est prévu. Sa gestion sera assurée (sélection du projet, installation…) par la Métropole, afin de maximiser les chances de voir s’installer une entreprise répondant à des besoins non satisfaits dans le centre-ville. À l’étage, des logements sociaux vont être créés. LMH en sera le gestionnaire — le bailleur devra s’acquitter d’une compensation financière au profit de la Ville de Vénissieux, qui était propriétaire des anciens locaux d’Expressions.

Le calendrier des opérations de reconstruction reste à définir. De nouvelles études vont être lancées par les équipes de LMH et de la Métropole. Mais l’angle Gambetta/Sublet va retrouver la place qui était la sienne dans le paysage du centre de Vénissieux.

1 Commentaire

1 Commentaire

  1. Benoit

    26 janvier 2022 à 17 h 16 min

    On a du mal à imaginer une situation de la sorte durer 3 ans place Bellecour, par exemple. Comment se fait-il que le processus ait été si long ?
    Si on connaissait la durée, pourquoi a-t-on tant tardé pour que le cheminement piéton soit acceptable ? (rappel : il y a eu dépense pour mise en accessibilité de la montée de trottoir aux fauteuils roulants côté place, sauf que le positionnement des barrières de béton empêchait d’y accéder, et à un moment la majorité des piétons préféraient marcher sur la chaussée).

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Actus

Outre la traditionnelle Fête de la solidarité, cette fin d'année sera marquée par l'organisation, au centre-ville, d'un marché de Noël.

Actus

L'école Anatole-France et la maison de l'enfance ont reçu le Spatiobus du Centre national d'études spatiales (CNES). De quoi créer des vocations.

Actus

Président de Vénissieux Boxe française, Gaby Boucher est décédé ce jeudi 1er décembre, à l'âge de 76 ans.

Actus

À l'initiative des communistes vénissians, une délégation s'est rendue en Algérie, à l'occasion des 60 ans de l'indépendance du pays.

Culture

Au sein de la Maîtrise de l'Opéra, la Vénissiane Sarah Ledésert participe au gala de Noël, joué à l'église Saint-Bonaventure aux Cordeliers, du 11...