Boostheat vers une renaissance

Alors que Boostheat connaissait une mauvaise passe depuis plusieurs mois, l’entreprise vénissiane retrouve son dynamisme et enchaîne désormais les partenariats.

“On sait où on va, ce qu’on veut faire, notre phase de repli est terminée, nous sommes en phase de consolidation”, affirme le directeur de Boostheat, Éric Lambert. L’entreprise a récemment connu de nombreuses difficultés : la réduction par deux de ses effectifs, le regroupement de toutes les activités sur le site vénissian, la réduction des coûts ainsi que la réorientation de sa stratégie commerciale, en privilégiant les grands installateurs plutôt que le grand public.

Pour autant, l’entreprise n’a pas baissé les bras. “Nous avons fait le point sur notre technologie. Nous avons une invention exceptionnelle, la compression thermique, qui est unique, brevetée et qui fonctionne. Mais nous l’avions enrobée autour d’une chaudière qui ne fonctionnait pas trop. Alors nous avons décidé de se concentrer sur notre technologie, le compresseur thermique, notre spécialité.”

Un recadrage bénéfique pour l’entreprise qui, depuis la fin de l’année 2021, enchaîne les partenariats. “On ne grandit pas tout seul, on veut être entouré”, continue le directeur. Comme avec Dalkia, avec qui l’entreprise est partenaire depuis 2013. “Nous travaillons sur une pompe à chaleur thermique dédiée à la production d’eau chaude sanitaire. Nous avons des résultats très encourageants. Nous avons plusieurs phases : la démonstration en laboratoire, sur le terrain, nous faisons une optimisation du produit. C’est une technique et une technologie qui fonctionne”, se réjouit Éric Lambert.

Boostheat 2.0

Pour autant, Boostheat n’abandonne pas ses précédents projets comme le Boostheat 2.0, une chaudière thermodynamique qui intègre la technologie des pompes à chaleur et dont les ventes ont été stoppées suite à des résultats insatisfaisants sur les premiers modèles installés.

L’entreprise travaille au cas par cas pour répondre aux problématiques des clients mais elle reste optimiste. “Cette chaudière sortira sûrement un jour, certifie le directeur, nous l’avons juste décalée car nous n’étions pas satisfaits du produit. Nous sommes face à une situation complexe, nous ne souhaitons pas entraîner le client dans cette problématique.”

Boostheat est donc actuellement en pleine renaissance. “On cherche notre positionnement, nous sommes une entreprise innovante et nous comptons le rester. Nous sommes là, en pleine forme, nous allons bien et nous avons des résultats prometteurs.”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *