Revenu de solidarité jeunes : qui peut en bénéficier ?

Voté par le conseil de la Métropole le 15 mars dernier, le Revenu de solidarité jeunes (RSJ) est officiellement mis en place depuis le 4 mai.

Les premiers bénéficiaires devraient recevoir le versement de leur allocation à partir du 1er juin.

Les conditions d’éligibilité sont les suivantes : avoir entre 18 et 24 ans, être Français ou étranger en situation régulière, résider sur le territoire de la Métropole depuis au moins six mois, être sorti du système éducatif, ne rentrer dans aucun dispositif déjà existant (garantie jeunes, contrat jeunes majeurs…), avoir de faibles ressources d’activité ou pas du tout (moins de 400 euros par mois), et enfin ne bénéficier d’aucun soutien financier (d’un parent ou d’un tiers).
Les montants mensuels du RSJ seront de 400 euros par mois si le bénéficiaire n’a aucun revenu, et de 300 euros par mois en cas de ressources d’activités inférieures à 400 euros par mois. Cette aide sera attribuée pour trois mois, avec tous les trimestres une réévaluation de la situation, pour une durée maximale de deux ans au total.

Pour assurer l’instruction et le suivi des jeunes bénéficiaires, 17 partenaires sont mobilisés, dont la Mission locale de Vénissieux (21, rue Albert-Camus – tél. : 04 72 89 13 30). L’ensemble des professionnels des maisons de la Métropole et des centres communaux d’action sociale du territoire sont également informés des conditions d’attribution de cette nouvelle aide pour informer le plus largement possible les publics concernés.

Avec le RSJ, la Métropole de Lyon entend, « dans un contexte particulièrement difficile pour les jeunes en situation de précarité, favoriser leur insertion sociale et professionnelle et leur accès au logement ».
Pour déployer le dispositif, une adresse mail (info-rsigrandlyon.com) a été créée et une campagne de communication est prévue courant juin au travers de plusieurs supports.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *