ShareFood, une plateforme de partage de plats faits maison

Avec son application, le vénissian Chanfi Ibrahim est arrivé en phase finale du concours La Fabrique Aviva. Depuis le 12 janvier, les internautes peuvent voter pour lui.

Se faire livrer des plats faits maison en seulement quelques minutes, c’est le rêve de tous. Chanfi Ibrahim, Vénissian de 27 ans qui réside aux Minguettes, pourrait nous aider à le réaliser. Il développe en effet une application en ce sens, baptisée ShareFood.

« Il s’agit d’une plateforme numérique, qui met en relation des particuliers pour l’achat de plats faits maison, explique-t-il. Comme sur les autres applications de livraison, l’utilisateur peut faire son choix entre différents types de cuisine. »

Un partage de culture

Chanfi Ibrahim a été inspiré par sa propre expérience : « Je viens d’une famille très nombreuse et ma mère cuisine beaucoup. On se retrouve souvent avec des restes à la maison. Les personnes, comme ma mère, qui cuisinent un peu trop, pourraient donc partager ces plats, au lieu de les jeter. » Avec cette plateforme, le Vénissian n’espère pas seulement lutter contre le gaspillage alimentaire. Il y voit un moyen de faire découvrir de bons petits plats, authentiques, du monde entier, et de nouvelles cultures.

Amateurs ou experts, tous les cuisiniers peuvent s’y mettre. Ils seront notés sur la qualité de leurs repas. Même si aucune loi ou mesure sanitaire n’empêche les particuliers de proposer de la vente de plats, Chanfi Ibrahim s’est rapproché de structures qui réalisent des audits de qualité et d’hygiène, « pour rassurer le client ». Il a aussi choisi de mettre en place des formations obligatoires pour les cuisiniers avec « un ou deux tests d’hygiène par mois ».

C’est l’heure du vote !

Cette application pourrait très bientôt arriver sur nos smartphones. Le jeune homme travaille dessus, avec ses amis qui se sont impliqués dans le projet, depuis 2019, et la version Bêta devrait voir le jour en mars.

Et pour l’aider à faire rayonner ShareFood dans toute la France, Chanfi Ibrahim participe au concours « La Fabrique Aviva ». Sur les 1 500 participants, le Vénissian fait partie des finalistes. Depuis le 12 janvier, tous les projets sont soumis au vote du public (et pour aider cet habitant de Vénissieux, c’est par ici). Ils seront ensuite examinés par un jury régional puis national. Près de 160 000 euros sont à gagner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *