Offre périscolaire : la garderie du matin devrait ouvrir en février

À partir du 18 janvier, les parents qui souhaitent inscrire leur enfant à la garderie du matin pourront le faire. Sa mise en place est prévue au retour des vacances de février, si le contexte sanitaire le permet.

C’était l’un des 150 engagements de Michèle Picard lors de la campagne électorale du printemps dernier. Les élus ont approuvé à l’unanimité, lors du conseil municipal du 7 décembre, la création d’un service de garderie du matin dans les groupes scolaires de la ville. Il sera mis en œuvre dès le premier trimestre 2021. « Les inscriptions débuteront le 18 janvier, annonce Véronique Forestier, adjointe en charge des affaires scolaires, pour un démarrage prévu au retour des vacances de février, sous réserve de l’évolution des conditions sanitaires, bien évidemment. » Il sera possible de s’inscrire directement sur le portail famille du site Internet de la ville, ou à la direction éducation et enfance, au 3e étage de l’hôtel de ville. Une plaquette sera distribuée début janvier dans les écoles pour informer très précisément les parents.

Ce système d’accueil matinal sera ouvert à tous les enfants dès 2 ans, les lundis, mardis, jeudis et vendredis, de 7h30 à 8h20, avec deux temps d’arrivée possibles : à 7h30 et 7h55. Deux types d’accueil distincts sont prévus : l’un régulier pour les parents qui sont en situation d’emploi ou en formation, l’autre occasionnel en cas de mode de garde ponctuel (rendez-vous administratif ou médical, convocation judiciaire…). « Dans ce cas, ajoute Véronique Forestier, il sera demandé un délai de quelques jours pour inscrire l’enfant. » Selon le nombre d’enfants concernés, les garderies seront soit distinctes (élèves de maternelle et d’élémentaire séparés), soit communes.

15 % des élèves concernés

Pour s’assurer que ce nouveau service correspondait à une véritable attente des parents, la Ville a mené un sondage à la rentrée. Quelque 1 500 familles ont répondu, soit une sur quatre. Parmi elles, 815 ont exprimé un besoin en mode de garde matinal dès cette année, et 952 à compter de l’année scolaire 2021-2022. Ce qui signifie qu’environ 15 % des élèves pourraient être concernés à terme. « Les chiffres seront forcément affinés au fil du temps, a indiqué le maire, mais le calibrage proposé permet l’accueil de 1 280 enfants, dont 1 075 supposés réguliers. » 

L’offre périscolaire devrait encore s’élargir à la rentrée prochaine avec un accueil le mercredi à la journée. « Nous avons envoyé le 7 décembre un questionnaire pour connaître le souhait des familles et combien seraient éventuellement intéressées par ce nouveau dispositif, précise Véronique Forestier. Nous devrions connaître les réponses à ce sondage début janvier, pour une mise en place en septembre 2021. »

À l’instar de la tarification appliquée pour le périscolaire du soir et la restauration dans les cantines, le coût de cet accueil du matin pour les familles vénissianes sera très accessible. Dans le cas d’accueil quotidien, le prix varie selon le quotient familial de 0,30 à 0,40 euro par jour. S’agissant des familles dont les enfants sont scolarisés à Vénissieux mais qui n’habitent pas la commune, ainsi que les « occasionnelles », le tarif est de 0,60 à 0,80 euro par jour.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *