Covid-19 : alerte aux arnaques !

De tout temps, les périodes de crise sont propices aux escroqueries. Celle que nous traversons en ce moment n’échappe pas à la règle, et des petits malins profitent de l’inquiétude créée par la pandémie de Covid-19 pour sévir, notamment sur Internet. Ne vous faites pas avoir et alertez les personnes vulnérables de votre entourage.

La Préfecture du Rhône le confirmait il y a quelques jours : le Covid-19 est l’occasion de nouvelles arnaques. Les boites mails reçoivent en ce moment les offres mirobolantes de produits qui protègeraient ou permettraient de guérir du coronavirus, , de masques protecteurs à prix cassés, de gels hydro-alcooliques à des prix défiant toute concurrence ou ne respectant pas l’encadrement des prix fixés par le décret du 6 mars 2020…

Les internautes qui s’y font prendre ne reçoivent jamais les produits commandés. Une fois leur paiement effectué, leurs coordonnées bancaires seront enregistrées. Les services de l’État rappellent aussi qu’il n’existe à ce jour ni vaccin, ni purificateur d’air, ni lampe, ni aliment ou complément alimentaire, ni aucun autre produit miracle permettant de se protéger ou de guérir du Covid 19.

Ni dépistage ni Doliprane en ligne…

Autre arnaque, qui fleurit sur une carence réelle : celle des tests de dépistage du coronavirus. Ces tests sont effectués uniquement par les autorités sanitaires, sur prescription médicale, et par aucune autre structure ni individu. De même, la vente en ligne de paracétamol ayant été suspendue, l’achat de cette substance sur Internet est illégal.

De même, comme le rappelle notre article, l’usage de la chloroquine contre le Covid-19 a été autorisé par l’État uniquement dans les hôpitaux et uniquement pour les formes sévères de la maladie. Aucun médecin de ville ne peut le prescrire. Il est donc normalement impossible à un particulier de se le procurer dans le cadre d’une automédication, sauf dans le cadre d’une fraude très dangereuse, ce produit ayant des effets indésirables majeurs.

En outre, aucune opération de décontamination des logements privés n’est prévue à ce jour par l’État. Les personnes qui proposent de procéder à une « décontamination obligatoire » ne cherchent qu’à s’introduire frauduleusement chez les particuliers pour les cambrioler ou faire des repérages.

Attention aux fausses attestations !

Enfin, les attestations de déplacement dérogatoire et de déplacement professionnel sont gratuites, on peut les télécharger sur les sites officiels ou les écrire soi-même sur le modèle officiel. Pourtant, certains sites proposent d’éditer une version numérique (payante ou non) de ces attestations. Seules les attestations officielles imprimées ou recopiées sur papier libre sont valables. Celles qui comportent un logo ou l’en-tête d’un parti ou d’une liste politique risquent de vous attirer des ennuis.

N’ajoutez pas du malheur à l’inquiétude : ne vous faites pas avoir et alertez les personnes vulnérables de votre entourage !

BON À SAVOIR : Le site https://signal.conso.gouv.fr permet de signaler tout abus ou arnaque.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *