Privés de courrier pendant un mois

Une seule lettre vous manque et tout est dépeuplé. Pendant près d’un mois, le courrier des 80 locataires de la tour 69 de la rue des Martyrs-de-la-Résistance s’est retrouvé bloqué au bureau de poste. Motif ? Un défaut de sécurité des boîtes aux lettres.

« Le blindage est totalement inefficace, n’importe quel enfant peut ouvrir les boîtes avec une pièce de monnaie », nous avait expliqué le 30 janvier une habitante, Arlette Lamy. Son bailleur, Lyon Métropole Habitat (LMH), avait assuré « être conscient du problème », mais lui suggérait de se rapprocher des services de La Poste. Ce que Mme Lamy s’était empressée de faire. « À 77 ans, je vis toute seule, mes enfants et mes petits-enfants ne s’occupent pas de moi. J’attends des revues auxquelles je suis abonnée, des courriers administratifs et personnels, confiait-elle en exhibant sa dernière facture reçue le 2 janvier. S’il faut que j’aille à chaque fois dans le centre pour les récupérer, c’est vraiment pénible. » Mais pas de réponse satisfaisante de côté de la Poste. « Ils me renvoient vers le bailleur, alors que le conciliateur de la Maison de justice et du droit me dit au contraire de contacter La Poste. »

Contacté par nos soins, le bailleur a assuré que les boîtes aux lettres étaient « forcément aux normes ». Le service communication de La Poste a en revanche reconnu un dysfonctionnement. « Après que les boîtes aux lettres ont été changées par le bailleur, il incombait à nos services la pose des serrures par l’intermédiaire de notre prestataire, qui est intervenu cette fin de semaine dernière, nous a-t-on expliqué. De fait, nous avons pu de nouveau distribuer l’ensemble du courrier dès ce samedi matin (1er février, ndlr). Il n’est donc plus nécessaire de se rendre au centre courrier, mesure temporaire prise le temps des travaux. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *