Assassinées parce que femmes

Ce samedi 23 novembre 2019 à 14 heures, une marche contre les violences sexistes et sexuelles faites aux femmes partira de la place Bellecour. Deux jours plus tard, le gouvernement annoncera une série de propositions concrètes à l’issue du Grenelle des violences conjugales. En attendant, les voix s’élèvent face à l’immobilisme de l’État. Dans une France qui recense 133 féminicides depuis le 1er janvier.

Lire la suite