Vénissieux, première ville de France équipée en chaudières Boostheat

Implantée à Vénissieux, Boostheat conçoit et fabrique des chaudières innovantes, mêlant les technologies de la pompe à chaleur et de la chaudière à gaz naturel. Cette technique permet une efficacité thermique renforcée et des économies d’énergies spectaculaires.

La Ville de Vénissieux et Boostheat ont signé une convention de partenariat pour installer ces chaudières dans des sites pilotes, au sein de trois équipements communaux : le foyer Marcel-Sembat, les locaux de l’Office municipal des retraités (avenue Marcel-Paul) et la maternelle annexe du groupe scolaire Gabriel-Péri.

« Cette convention permet à la Ville de se doter d’une technologie innovante dans des conditions économiques et de services très favorables », estime-t-on à la direction du patrimoine de la commune.

Pour le foyer Marcel-Sembat, qui faisait l’objet d’une visite de chantier ce jeudi 29 août, il s’agissait de remplacer les poêles à gaz qui ne permettaient ni programmation ni régulation, et d’installer des radiateurs.

Pour les trois projets, le coût total d’investissement est de 21 998 euros TTC. Le temps de retour sur investissement est évalué à cinq ans. Pour le foyer Marcel-Sembat, la Ville ne paye aucune prestation à la mise en service, mais règlera le coût de la chaudière (fixé à 2 000 euros) dans deux ans si elle souhaite la conserver. Boostheat assure gratuitement l’installation et l’entretien de la chaudière pendant ces deux années.

« Nous avons souhaité expérimenter l’installation de chaudières innovantes pour en évaluer l’efficacité et la pertinence du point de vue technique, environnemental et économique, explique le maire de Vénissieux, Michèle Picard. C’est aussi un signe fort de soutien au développement économique local, notamment sur le site historique de Bosch. »

« Nous sommes heureux que Vénissieux soit la première collectivité locale française à se doter de notre technologie, explique Philippe Dujardin, directeur de Boostheat France. Elle en constituera une vitrine, car l’équipement de ce type de locaux est un axe important de notre développement. »

Une pensée sur “Vénissieux, première ville de France équipée en chaudières Boostheat

  • 4 mars 2020 à 13 h 25 min
    Permalink

    Monsieur,
    Je suis très intéressé par votre technologie et la rentabilité que peut présenter votre chaudière dans une petites copropriété équipée d’une chaudière à condensation de 170KW, avec chauffage par le sol ( courbe d’eau entre 23 et 44°C) et fabrication centralisée d’ECS ( 800m3/an) par échangeur à plaque et tampon de 500L.
    Hypotheses : une copro consommant 350MWH/an pour son chauffage (260MWH) et son ECS (90MWH/an); 7 mois de chauffe par an à 100% de capacité en complément de la chaudière existante à condensation. 20KW pendant 7 mois c’est 5040 heures de fonctionnement soit 100MWH de production.Si sur ces 100MWH l’économie est de 50%, le gain est de 50MWH gaz soit environ 50*50=2500 Euros/an ce qui est intéressant. Ce gain représente 3 à 4 fois le gain que vous annoncez pour une telle chaudière dans une maison individuelle. Il représente la même économie que celle réalisée en installant des doubles vitrages sur nos 100 fenêtre mais à un coût 20 fois moindre. Si en plus il est possible de gagner quelque chose sur la fabrication d’ECS…. Ce raisonnement est-il pertinent? Les chiffres sont ils réalistes?Puis-je rencontrer une personne susceptible de s’entretenir avec moi d’un tel projet?
    J’ai eu connaissance de la mise en place de trois chaudières de ce type dans une petite copro de St Etienne. Pouvez-vous me faire un retour d’expérience.
    Je dois dire que ce qui me plairait le plus c’est 50KW avec possibilité de refroidissement en été. Est-ce- un rève à court terme?;
    M. Catté
    Président du Conseil syndical
    55 rue de Saint Cloud 92410 Ville d’Avray.
    0147090226

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *