Des élèves en marche sur les “Chemins de la Mémoire”

Hommage devant le Monument aux Morts du parc Louis-Dupic

Une centaine d’élèves de primaires des écoles Louis-Pergaud, Flora-Tristan et du Centre ont anticipé sur la journée commémorative du 8 mai, en rendant hommage aux résistants au Monument de la Libération, la veille, au Parc Louis-Dupic. D’abord à l’écoute du discours de Michèle Picard, maire de la Ville, ils ont appris les notions de citoyenneté, et de l’Histoire “qui ne s’apprend pas mais se comprend”. Dans la foulée, ils ont découvert en marchant, “sous un autre angle”, des lieux chargés d’histoire comme la Maison du peuple ou le Musée de la Résistance. Enfin, direction le métro de la Gare de Vénissieux pour se rendre au Monument aux Morts du Fort de Bron, pour découvrir le mur-hommage aux 109 victimes de Montluc, fusillées à Bron en août 1944.

Cette journée de marche, une initiative intitulée “Chemins de la Mémoire”, organisée chaque année depuis 2005 par l’USEP Rhône-Alpes — et pour une première fois à Vénissieux — “entre en totale résonance avec les politiques éducatives que la ville met en place à l’égard de l’enfance et de la jeunesse”, a déclaré Michèle Picard, maire de Vénissieux lors de l’accueil de ces élèves. “On ne naît pas citoyen, on le devient. Comme pour tout apprentissage, il s’agit donc d’un accompagnement, et d’un cheminement, d’une main tendue.”

Les élèves de CM2 se sont imprégnés “de ce rapport au passé, par la lecture du temps présent” grâce aux témoignages de Jacqueline Sanlaville et Roger Gay, membres de l’ANACR, devant des membres de l’association Viniciacum, de Carole Gobled, présidente de l’USEP Vénissieux-Feyzin… Attentifs à cette transmission de l’histoire, les enfants sont même devenus acteurs citoyens en chantant un couplet de l’Hymne à la joie, “prélude à une Europe de paix qui s’est construite et que nous voulons garantir pour les prochaines générations”.

Une centaine d’élèves de CM2de Vénissieux ont pris part à une journée complète de commémoration

Les partenaires des Chemins de la Mémoire : La DSDEN 69, le Comité de randonnée pédestre 69, le ministère de la Défense, la DDSP 69, la DDCS 69, le CDOS 69, le Conseil départemental, la Métropole de Lyon, l’ONAC VG, des associations d’anciens combattants, les DDEN, le SYTRAL, les Villes coorganisatrices (Lyon, Caluire, Bron, Vénissieux, Givors, Villeurbanne, Villefranche, St Genis-Laval, Thel…), Viniciacum, l’Association nationale des anciens combattants et des amis de la résistance (ANACR).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *