Magnifique Printemps : de toute beauté

Du 9 au 24 mars, avec le Magnifique Printemps, l’Espace Pandora rayonne sur 35 lieux de la métropole, dont Vénissieux, pour une quarantaine de rendez-vous avec trente poètes, sur le thème de la beauté.

En réunissant, à la demande de la Ville de Lyon, le Printemps des poètes et la Semaine de la langue française et de la francophonie sous le terme de Magnifique Printemps, l’Espace Pandora va nous offrir, pour cette troisième édition, une quarantaine de rendez-vous dans toute l’agglomération, à Lyon, Oullins, Villeurbanne, Bron, Vaulx-en-Velin et Vénissieux. « Le programme sera transdisciplinaire, annonçait lors de la conférence de presse Loïc Graber, adjoint lyonnais à la Culture, avec des décloisonnements, du dialogue et une capacité à se nourrir, s’inspirer. »

Maîtres d’œuvre de cette manifestation, les Vénissians de l’Espace Pandora ont choisi pour marraines deux romancières, nouvellistes et poètes de la région : Brigitte Giraud et Carine Fernandez. Quant au thème retenu, ce sera la beauté. Parmi les événements qu’il met en avant, Thierry Renard, le directeur de l’Espace Pandora, cite l’ouverture du Magnifique Printemps lors de la Fête du livre de Bron, le 9 mars à 10h30, et la clôture, le 23 mars à 18 heures à la MJC de Villeurbanne, avec la Nuit du slam. Entre ces deux dates, il évoque encore la délégation de poètes chinois au Nouvel Institut franco-chinois de Lyon et la Journée de la francophonie le 20 mars à 19 heures aux Asphodèles (Lyon 3e) avec les deux marraines, accompagnées de la poète Marie-Christine Gordien et de la musicienne Laetitia Sheriff.

Romances avec paroles

Ajoutons que Joël Bastard, qui fut en résidence à Vénissieux, sera avec Paola Pigani le 13 mars à 19 heures à la brasserie de l’hôtel de ville de Vaulx-en-Velin. Que Mohammed El Amraoui, « poète plurilingue », sera le 14 mars à 19 heures au Rize, à Villeurbanne. Que le prix Kowalski sera remis à Patrick Quillier le 15 mars à 18 heures à la bibliothèque de la Part-Dieu. Qu’il y aura des lectures au musée des Beaux-Arts de la place des Terreaux, une veillée poétique à La Duchère, une rencontre poétique à la Manufacture des tabacs avec Gyslain N. et un spectacle jeune public, « Ali », le 20 mars à 14h30 à la salle des Rancy (Lyon 3e).

« Citons encore, reprend Thierry Renard, ces deux groupes de femmes qui, dans le cadre des « Chroniques vénissianes » menées par Malika Mihoubi (ndlr : voir page 23), pourront assister au théâtre des Célestins à une représentation de J’ai pris mon père sur mes épaules, avec Rachida Brakni. Et, le 21 mars à 19h30 à la salle Érik-Satie, la soirée autour de la musique klezmer. »

Ce soir-là, après la carte blanche aux poètes Florentine Rey et Rémi Checchetto — actuellement en résidence d’auteur auprès de l’Espace Pandora, à Vénissieux —, la salle Satie accueillera un « concert dessiné » klezmer avec Ariane Quartet et l’univers graphique d’Amandine Wadre Puntous.

Programme sur https://www.magnifiqueprintemps.fr/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *