Festival Essenti’[elles] : en avant toutes !

La 7e édition du festival Essenti’[elles] démarre ce mercredi 6 mars pour trois jours de manifestations autour de la journée internationale des Femmes. Découvrez le programme.

En 2019 en France, l’écart de salaire moyen entre les hommes et les femmes est toujours de près de 19 % à poste et compétences égales. À l’heure où nous écrivons ces lignes, plus de trente femmes ont déjà été tuées sous les coups de leur conjoint ou de leur ex-conjoint depuis le 1er janvier, soit une femme tuée tous les deux jours. La ligue du LOL a récemment été démasquée et une trentaine d’hommes, journalistes et communicants parisiens, est accusée de cyber-harcèlement par de nombreuses femmes victimes entre autres d’injures sexistes.

Face à « la nécessité toujours accrue de mettre en lumière les inégalités et les violences dont sont victimes les femmes », la 7e édition du festival Essenti’[elles] « s’attachera particulièrement aux obstacles qu’il reste à surmonter » peut-on lire dans la plaquette de présentation. Citoyennes, artistes et membres du réseau associatif viendront s’exprimer au cours de ces trois jours d’ateliers, débats et tables rondes.

Mercredi 6 mars
Médiathèque Lucie Aubrac, 2-4, avenue Marcel-Houel

18 heures : déambulations autour des expositions
– « Violences, elles disent non » – Femmes solidaires et Clara Magazine
Cette exposition a pour ambition de faire reculer les violences faites aux femmes en luttant contre l’invisibilité, le silence et l’ignorance.
– « Chroniques vénissianes : les femmes dans l’espace public » – Collectif Blick photographie, Malika Mihoubi
Portraits d’adolescentes au format cyanotype (procédé artisanal de développement photos) par six EPJ. Et collages et créations participatives réalisés par les femmes de la ville.
– Sculptures – Corinne Cavet
Sculptures tournées vers l’allégorie et favorisant la libération de la parole.

18h40 : présentation de la campagne de communication
Un groupe de huit jeunes filles de l’EPJ Charréard ont travaillé avec l’appui d’un graphiste et du service communication de la Ville sur l’affiche du festival 2019. Un clip sera présenté.

18h45 : table ronde « Femmes, société, violences : rendre visible l’invisible »
À travers leur parcours, plusieurs invitées confrontent la perception qu’elles ont de leur place dans la société en tant que femme et s’interrogent sur les combats qu’il reste à mener.
Invitées : Corinne Cavet, artiste plasticienne ; Malika Mihoubi, costumière et
photographe ; une habitante ayant participé au projet Blick Photographie ;
Julie Leblanc, anthropologue ; une femme ayant participé au projet Les
Minguettoises ; Laura Olivieri, représentante du réseau MeToo ; Sabine
Salmon, présidente nationale de l’association Femmes solidaires et directrice de
publication de Clara Magazine.

19h55 : slam UnDeuxGround, virgule artistique
Lee Harvey Asphalte alias Mehdi Benachour, Sandenkr alias Julien Liard, Cocteau Mot Lotov alias Lionel Lerch.

Information et réservation 04 72 21 45 54 – https://www.bm-venissieux.fr/

Jeudi 7 mars

9h30 : ateliers
Centre Associatif Boris Vian, 13, avenue Marcel-Paul
« Se reconstruire après une maladie ou un accident et reprendre une vie
professionnelle » et « Être parents et travailler »
Ateliers accessibles sur inscription au 04 72 50 09 16 ou par mail : contact@cabv.com

10h45 : table ronde « Quand les femmes s’en mêlent ! Les parcours professionnels au féminin »
Foyer Paul Langevin, 13 bis, avenue Marcel-Paul
Avec Mélissa Leboeuf, joueuse au LOU Rugby, Philippe Buffevand, responsable du développement des pratiques du rugby au LOU Rugby, témoignage du parcours professionnel d’une cheffe d’entreprise. La rencontre sera animée par Marie-Martine Chambard, présidente de l’association FCI (Femmes Contre les Intégrismes).

12h30 : repas au CABV
Inscription : 04 72 50 09 16 ou contact@cabv.com

19h30 : projection-débat
Cinéma Gérard Philipe, 12, avenue Jean-Cagne
Projection du film Les Invisibles de Louis-Julien Petit, suivie d’un débat avec Marion Huissoud-Gachet, co-directrice de l’association PasserElles Buissonnières qui agit auprès de femmes en situation de rupture socio-professionnelle.
Information et réservation : 04 78 70 40 47 – www.venissieux.fr/cinema

Vendredi 8 mars

18 heures : vernissage de l’exposition « Road-movie péplum : deux sirènes chez les Argonautes – Extended Version »
Maison du Peuple, 12, rue Eugène-Peloux
Duo d’artiste féministes, Emmanuelle Becquemin et Stéphanie Sagot se mettront en scène dans une performance explorant quelques travers de l’Antiquité post-moderne.
Information : 04 72 50 89 10 – artsplastiques@ville-venissieux.fr

20 heures : Garçons en concert
Théâtre de Vénissieux, 8, bd Laurent-Gérin
Avec : Carmen Maria Vega, Zaza Fournier, Cléa Vincent (lire page 12).
Information et réservation : 04 72 90 86 68/ www.theatre-venissieux.fr

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *