Du cousu main pour les murets de la rue Gambetta

Plus que l’ampleur des travaux — élargissement de la chaussée de 12 à 22 m, création de larges trottoirs, de 37 places de stationnement… –, c’est la qualité des aménagements qui surprend le badaud traversant le chantier de réfection de la rue Gambetta.

Entre l’avenue Marcel-Houël et la rue Jean-Macé, pierre après pierre, des ouvriers donnent naissance à des murets à l’élégance anachronique. « Ce sont des murets toulousains, explique José Manuel Travassos, qui réalise l’ouvrage pour le compte de l’entreprise Carrion Axe BTP. Ces murs sont intégralement faits à la main. Hormis les pierres, nous utilisons du sable, de la chaux blanche, et des briques rouges pour les couvertines. »

La réalisation de 130 mètres de murets le long du parc Louis-Dupic, avec une équipe de six ouvriers, aura nécessité quatre semaines pleines !

Pour rappel, la rue Gambetta restera en sens unique (dans le sens Houël-Macé) jusqu’à la fin du chantier, prévue au mois de juin.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *