C’est confirmé, l’athlétisme a fait son nid à Parilly

Initialement, il ne s’agissait que de « Prérégionaux AURA zone Oues », comprenez une épreuve d’athlétisme qui se déroulait, à Parilly, sous l’égide de la Région Auvergne Rhône-Alpes. Rien d’exceptionnel, une sorte de rencontre interclubs à laquelle prenait part, les 3 et 4 juin derniers, le club local, l’AFA Feyzin-Vénissieux. Mais durant ce week-end pluvieux, les temps forts et les performances ont été remarquables. Confirmant que le stade du Rhône de Parilly s’impose comme un haut lieu de l’athlétisme régional.

Ainsi, Wilfrid Bamboch, illustre inconnu pour la plupart des observateurs. Ce cadet venu de Clermont n’aura pas fait les 166 km pour rien. En remportant le saut à la perche avec un saut vérifié à 4,90 m, il s’est qualifié pour les prochains Mondiaux cadets. Pour un misérable centième de seconde, Fanny Peltier, l’espoir brondillante qui commence à se faire un nom dans le giron de l’athlé national, n’a pas validé son ticket pour les championnats d’Europe. Son entraîneur Djamel Boudebibah avait raison de ne pas se montrer amer.

Une autre athlète a « crevé l’écran », Prisca Duvernay, du PL Pierre-Bénite. Avec un saut à 1,88 m réussi il y a quelques semaines, elle a déjà rejoint sur les tablettes Marine Vallet, la championne de France. Mais il lui fallait confirmer en régularité. Ratant d’un cheveu 1,86 m, Prisca s’est imposée avec « seulement » 1,80 m, mais avec une telle aisance qu’on peut parier qu’elle va faire mal dans les prochains meetings, notamment dans son fief lors de l’Envol du 9 juin.

Même s’ils ne sont pas venus en masse, les Vénisso-Feyzinois ont tiré leur épingle du jeu. Du moins un quatuor habitué des places d’honneur. La senior Annette Likweti (10,39 m au poids), la junior Awa Saley (11,67 m au poids de 4 kg), les seniors Rémi Gallet (10 »99 sur 100 m) et Juliette Ne Dom (10,59 m au triple saut) se sont imposés, alors qu’avec sa seconde place au disque (43,17 m), le junior de l’AFA, Gwenael Chastagner, s’est offert une sélection pour les championnats de France. Pas mal pour une réunion d’athlé qui ne devait pas forcément faire du bruit…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *