Le Titanic de poche de Jos-Pietri

Quand le plus célèbre naufrage de l’Histoire tient dans une boite à pizza… La dernière oeuvre de Jos-Pietri pourrait s’appeler « Titanic-Margherita » : le pop-up, en carton de récup, illustre le moment où le transatlantique heurte l’iceberg. Pas de Léonardo Di Carpaccio en proue, mais un paquebot qui se replie et tient dans la poche !

L’artiste autodidacte vénissian, digne héritier de « l’arte povera » (utilisation de matériaux « non nobles »), fasciné par le cinéma populaire (notamment Bruce Lee), expose ces jours-ci quelques uns de ses travaux (collages, tableaux, maquettes 3D…) à l’Anticafé, 9 Rue du Bât d’Argent à Lyon. A voir aussi sur son site ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *