Renouvellement urbain : le protocole de l’ANRU 2 est signé

Six milliards d’euros. C’est l’enveloppe prévue par le second Programme national de renouvellement urbain (PNRU) à destination des quartiers en difficulté. Dans l’agglomération lyonnaise, 14 sites ont été retenus : six d’intérêt régional, et huit d’intérêt national parmi lesquels le secteur « Vénissieux Minguettes / Saint-Fons Clochettes ».

Le 17 mars, au Grand Lyon, les maires concernés, dont Michèle Picard pour Vénissieux, étaient réunis pour signer le protocole de préfiguration de ce nouveau programme, aux côtés d’Hélène Geoffroy, secrétaire d’État chargé de la Ville, de François Pupponi, président de l’Agence nationale pour la rénovation urbaine (ANRU), et de Gérard Collomb, président de la Métropole lyonnaise.

Concrètement, ce protocole va permettre de lancer sans tarder sur les différents sites de l’agglomération un programme d’investissements de 132 millions d’euros. Parmi les opérations prioritaires figure la démolition de la grande barre de Monmousseau et de la Tour 36 de la Darnaise, ainsi que la réhabilitation des résidences Edouard-Herriot (200 logements) et Couloud (220 logements).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *