Lycée Marc-Seguin : artistes et élèves main dans la main pour CanHumanitaire

Canhumanitaire fresque

La main est sans doute ce que l’on voit en premier avec un immense oiseau. Puis, les autres détails sautent aux yeux : fauteuil roulant, tournevis, avion, arbre… Pour illustrer la salle du pôle technologique du lycée Marc-Seguin où l’association CanHumanitaire s’est installée, Fanny Manaudou et Samuel Delor, enseignants de la classe de 1ProE qui ont l’habitude de monter des projets avec Bizarre !, ont fait appel à la structure vénissiane qui, elle-même, a contacté l’artiste graphiste et graffeur vénissian Khem et le vidéaste PJ Pargas pour une série d’ateliers baptisés « Street art humanitaire ». Le résultat ? Une grande fresque qui a été inaugurée ce 30 mai, réalisée par Khem et une douzaine d’élèves de la classe. Le projet a été financé par la Région et la Ville.
Avec CanHumanitaire et dans le cadre de leur formation, les lycéens remettent en état du matériel médical, tels des déambulateurs, des fauteuils roulants, des béquilles ou des lits médicalisés. Et ce 2 juin, l’association humanitaire célèbre sa Marianne, une récompense reçue au titre du premier prix du concours de l’AMOPA (association des membres de l’Ordre des palmes académiques), décerné à l’association. Ce sera également l’occasion de présenter un reportage réalisé par les 2ndes bac pro systèmes électroniques et numériques sur CanHumanitaire et de remettre leurs diplômes aux élèves de 1e bac STI pour la réparation d’un lève-malade.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *