Le préfet demande la suspension des arrêtés anti-expulsions du maire

expressions-arretes-tribunal-rendra-decision-mercredi-tribunal-adm-9-06-15-m-picard-raphael-bert-

Le 31 mars dernier, pour la septième année consécutive, le maire de Vénissieux, Michèle Picard, prenait des arrêtés interdisant sur le territoire communal les expulsions locatives sans solution de relogement, les saisies mobilières et les coupures d’énergie et d’eau.

Et comme chaque année, le préfet a décidé de saisir le tribunal administratif pour en contester la légalité. L’audience en référé a été fixée au mardi 10 mai, à 15h30. Un rassemblement de soutien est organisé le même jour à 14h45 devant le tribunal, situé 184, rue Duguesclin dans le 3e arrondissement.

« Une nouvelle fois, Michèle Picard défendra la légitimité de son action, annonce le service des relations publiques du maire, dans un communiqué daté de ce mercredi 27 avril. Il s’agit d’une bataille politique et juridique contre des pratiques d’un autre âge, avec la volonté de faire évoluer la jurisprudence et qu’un jour ces arrêtés constituent un rempart légal contre l’injustice des expulsions. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *