Connectez-vous avec nous

Bonjour, que cherchez-vous ?

Focus

Vénissieux Handball ouvre sa saison en N1 élite à Annecy

Premier match de championnat à Annecy-le-Vieux pour le VHB qui entend accéder à la ProLigue en fin d’exercice.

Le succès à l’occasion du dernier match en amical face à Villeurbanne (35-27), le 26 août, n’est qu’anecdotique. « Le bilan est honorable, assure Éric Forets, coach du VHB, après un mois d’opposition face à des clubs de ProLigue ou de N1. Quatre succès pour un seul revers lors de nos matches de préparation. Place maintenant au championnat avec notre premier rendez-vous en N1 VAP, à Annecy. »

Annecy, qui a sérieusement étoffé son effectif, fait partie des clubs ambitieux. Ce premier rendez-vous aura donc valeur de test pour le VHB, même si on ne pourra pas en tirer de conclusions pour le reste du championnat. Une certitude, les vénissians affichent des ambitions légitimes. L’an dernier, à la même date ou presque, Olivier Odisio, alors coach de l’équipe fanion, annonçait l’objectif du VHB : l’accession en National 1. Contrat largement rempli on le sait.

Des renforts expérimentés

En s’adjoignant les services de Rémi Madelrieu, venu de Bourg-de-Péage, Éric Forets tient le même discours : « Notre ambition est d’accéder, en mai prochain, à la Pro D2. Notre demande de statut VAP (voie d’accession au professionnalisme) a été acceptée par la fédération et la commission nationale de contrôle et de gestion. On va bien évoluer dans le championnat N1 masculine, mais dans la poule Élite d’accession à la ProLigue. Grâce au travail effectué depuis plusieurs saisons, tant dans le domaine sportif avec Odisio, que sur le plan administratif avec un comportement déjà pro, tout se déroule pour le mieux. »

Afin de proposer un groupe compétitif, et après les départs d’Alves, Moali, Prioux, Félix, Traclet, l’ancien coach stéphanois et valentinois, a fait appel à des joueurs trentenaires aguerris (Roche, Boschi, Joli), à des espoirs de moins de 25 ans (Zahaf, Diaz, Dury, Grosjean), tout en s’appuyant sur une ossature qui, l’an dernier, avait fait ses preuves (Thévenot, N’Diaye, Ackah, Gaspari, Berchoux, Jebrouni, Bressy, Chaminaud, Galéa). « Nos matches de préparation face à des équipes de ProLigue (Besançon, Villeurbanne) et N1 (Chambéry) m’ont donné satisfaction. Le seul revers face à Villeurbanne, que nous avions battu, sera un mal pour un bien. On restera sur nos gardes. Désormais, il nous faut récupérer un peu, préparer notre 1er match de championnat à Annecy. Mais je suis confiant, mon groupe affiche un état d’esprit que j’apprécie. Le savoir-faire et la combativité sont évidents, ce qui a toujours constitué l’identité vénissiane. À nous de jouer. »

 

 

 

 

Cliquer pour commenter

Laissez un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Vous aimerez également

Portraits

Cette jeune plasticienne née à Vénissieux vient d'obtenir, dans le cadre de la Biennale d'art contemporain de Lyon, le prix de la Jeune création...

Dossiers

Insertion dans la vie locale, mobilier urbain, impacts sur la circulation et sur le stationnement... la concertation continue autour du projet de tramway T10,...

Actus

Le Groupe hospitalier mutualiste des Portes du Sud propose aux enfants une petite voiture électrique pour les transporter de leur chambre au bloc opératoire.

Actus

Pour cette nouvelle édition de la Semaine bleue, la Ville et ses partenaires proposent de briser les idées reçues.

Actus

Lundi prochain, Vénissieux donnera le coup d'envoi d'une série de six grands débats citoyens.