Les Grandes Terres, prendre rendez-vous avec la nature

Depuis le mois de décembre, le plateau des Grandes Terres, situé entre les communes de Vénissieux, Corbas et Feyzin, propose des rendez-vous thématiques pour découvrir la faune et la flore de cet espace naturel de 600 hectares. Reportage.

Oh regarde maman, c’est un rouge-gorge ! Je peux le prendre en photo ?” Maymouna, sept ans, s’émerveille devant l’oiseau. Elle est venue de La Darnaise à Vénissieux, avec sa mère Maryline et son frère Souleyman, aux Rendez-vous nature des Grandes Terres. Appareil photo à la main, la petite essaie de capter les moindres recoins de l’espace naturel. Pour sa mère, ces animations sont un vrai bonheur. “Ça nous avait beaucoup plu la première fois et on a donc souhaité y retourner, pour découvrir un nouveau sujet. Je trouve cela super de pouvoir venir avec les enfants, les explications sont adaptées autant pour eux que pour nous.”

Depuis le mois de décembre, les Grandes Terres accueillent des rendez-vous thématiques, en plein air, pour découvrir la biodiversité du lieu comme les oiseaux, les insectes ou encore la flore de cet espace de près de 600 hectares. Atelier, sorties, conférences, le programme se diversifie au fil des saisons. Et il faut dire que depuis le lancement, ces rendez-vous plaisent au public puisque la plupart sont complets jusqu’au printemps.

Malgré la neige et les moins sept degrés de la journée, Souleyman est très emballé par la promenade afin de découvrir les petites bestioles des champs et des bois. “Il fait froid mais je suis très content d’être là, c’est hyper cool. J’ai appris beaucoup de choses sur les oiseaux. Par exemple maintenant je sais que les pics épeiches font des trous plus ronds et gros que les autres oiseaux.” Élodie Fajardo, Feyzinoise, est elle aussi conquise : “Je trouve ces animations géniales, on s’est inscrit à pas mal d’autres jusqu’au mois de juin !” Elle est venue avec son fils de sept ans, Gabriel, qui est très concentré. Son petit calepin à la main, il note minutieusement toutes les explications de la guide. “C’est pour faire des recherches une fois à la maison, je découvre plein de choses sur la faune et la flore”, dit-il fièrement.

Un programme réadapté face au Covid-19
Et en cette période qui peut parfois être pesante, se retrouver dans la nature est comme une libération pour les visiteurs de la journée. Mathilde Lorrin est éducatrice au foyer de vie Le Tremplin, à Saint-Genis-Laval. Elle est venue avec quelques-uns des résidents. “C’est la première fois que l’on visite les Grandes Terres et on est très heureux, se réjouit Mathilde Lorrin, face au contexte actuel, ça nous permet de sortir un peu. De nombreuses activités ont été annulées à cause du Covid donc ça nous fait du bien d’avoir des sorties maintenues.

Les Grandes Terres sont situées entre Vénissieux, Feyzin et Corbas, “c’est un paysage central entre les trois communes” affirme Christophe Thimonet, adjoint délégué aux enjeux environnementaux à la mairie de Feyzin. D’habitude, les animations sont toutes réunies sur une seule et même journée, lors du festival Les Grandes Terres en fête, annulé l’année dernière à cause du Covid. L’espace naturel étant géré par les trois mairies et la Métropole, elles “ont réfléchi ensemble à une autre façon de proposer ces animations” et elles ont décidé de les dispatcher tout au long de l’année.

Élodie Fajardo souligne que ces sorties sont une aubaine pour la ville de Feyzin : “Cela fait voir la ville différemment, Feyzin ce n’est pas qu’une raffinerie, il y a d’autres choses.” Un constat partagé par Christophe Thimonet. “On a la chance d’avoir les bois du fort et les Grandes Terres, c’est un espace extraordinaire où il se passe beaucoup de choses en termes de biodiversité et on ne s’en rend pas forcément compte. Au travers des commentaires et des explications des experts, on découvre et on apprend énormément.

Pour animer ces promenades et ces conférences, ils ont fait appel à des associations. “Il peut y avoir l’animatrice de la mairie ou des membres de la Ligue de protection des oiseaux, il y a aussi Anthropologia ou G’reines des prés etc…”. Avec près de trois animations par mois, l’adjoint au maire se félicite du succès de ces rendez-vous. “Nous n’avons que des retours positifs, les personnes sont satisfaites de leur visite, elles prennent beaucoup de plaisir à être dans cet environnement.” Même s’il espère pouvoir remettre en place rapidement l’événement annuel des Grandes Terres en fête, il n’est pas contre la pérennisation de ces rendez-vous réguliers. “Vu l’engouement du public alors que nous sommes encore en hiver, on pourrait réfléchir à les maintenir même après la crise sanitaire.

Inscriptions et informations :
Mail. : contact@lefortdefeyzin.fr
Tél. : 06 11 70 13 79.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *