Centre associatif Boris-Vian : « une crise sans précédent »

Recevant de nombreux adhérents des associations vénissianes, le centre associatif Boris-Vian a décidé de préserver au maximum ces derniers – et son équipe – de ce que ses dirigeants nomment « une crise sans précédent ». C’est ainsi que Lucio Campanile, président de la structure, et Corine Romeu, sa directrice, ont envoyé le courrier suivant :

« Comme vous le savez l’évolution de l’épidémie de COVID est particulièrement inquiétante. Les nouvelles données de modélisation sont très robustes et les projections sont  pessimistes. Il est devenu déraisonnable de prendre les transports publics et nos déplacements doivent être réduits au strict minimum. Le confinement, télétravail et l’annulation de toute réunion est la règle  à suivre la plus cohérente. L’hypothèse actuelle est qu’en l’absence de confinement, trop de personnes seront atteintes en France avec un pic dans 50 jours. Seule une mobilisation citoyenne massive permettra de réduire le pic de l’épidémie. Il est de notre responsabilité d’acteurs engagés et solidaires de :

1) respecter ce confinement,

2) de faire prendre conscience à nos proches de cette impérieuse nécessité,

3) de porter ce message au quotidien (distance de sécurité, etc.)

Nous partons sur une durée de crise en mois et d’une gravité sans précédent. Au CABV, nous mettons en urgence des outils afin de rester en contact avec vous et répondre à vos questions. Nous envisageons une première phase de fermeture jusqu’à fin mars et vous tenons informés. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *