Parc de Parilly : les chevaux d’orgueil

Ex Anima - Photo : Marion Tubiana

 

Dans le cadre des Nuits de Fourvière, le chapiteau du théâtre équestre Zingaro s’est installé dans le parc de Parilly jusqu’au 24 juillet. Son maître d’œuvre Bartabas nous le disait lors d’un déjeuner de presse en janvier, à propos de ce spectacle Ex Anima qu’il présente comme son dernier : « Je voulais que les tableaux exécutés par les chevaux ne soient pas le résultat d’un dressage mais celui de l’instinct animal. « 

Les chevaux deviennent des acteurs et se mettent à exprimer des situations, des sentiments que l’on rapproche des nôtres. Sont ainsi évoqués — ou est-ce ainsi que nous, humains, ressentons ce que nous montrent les chevaux ? — l’exclusion, le couple, le travail, le jeu, la guerre, en une succession de tableaux rythmés par l’envoutante musique de François Marillier. Ajoutons la sexualité, dans un passage étrange et assez glauque, le seul de ce beau spectacle. Tout, dans Ex Anima, accentue la fascination du spectateur : les chevaux eux-mêmes, leur beauté et la force qu’ils dégagent, les tenues des hommes qui les accompagnent, la musique qui nous semble tibétaine, issue d’un autre âge, d’une autre dimension.

L’humour n’est pas non plus absent, avec cette oie qui tire un coq ou ce petit âne tout mignon soudain confronté à un grand mulet aux oreilles immenses. Bartabas sait alterner les sentiments que suscitent ses animaux. Quant à la scène de la guerre, avec des loups qui viennent renifler les cadavres, elle restera gravée dans les mémoires.

Ex Anima : dans le parc de Parilly, tous les soirs à 21 heures jusqu’au 24 juillet. Relâches les 27 juin, 1er, 4, 8, 11, 14, 18 et 22 juillet.
https://www.nuitsdefourviere.com/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *