Police de sécurité du quotidien : Michèle Picard salue “une nouvelle positive”

Le maire de Vénissieux dit “attendre beaucoup” de l’intégration des Minguettes dans le nouveau dispositif policier présenté jeudi par Gérard Collomb.

Au lendemain de l’annonce des 30 quartiers qui bénéficieront de la nouvelle police de sécurité du quotidien — parmi lesquels les Minguettes où la PSQ sera mise en place en janvier 2019 — le maire de Vénissieux, Michèle Picard, exprime sa satisfaction.

“Face à une situation qui se durcit, personne ne le nie, notamment dans la lutte contre les trafics de stupéfiants qui gangrènent notre pays et nos quartiers, toutes les volontés doivent être conjuguées pour répondre aux attentes légitimes de nos concitoyens”, déclare l’élue. Qui précise “attendre beaucoup de cette nouvelle organisation”.

Pour rappel, la PSQ prévoit dans chaque quartier sélectionné des renforts de l’ordre de 15 à 30 agents, un renforcement des capacités d’investigation et une simplification des procédures. “Mais la législation devra évoluer, estime Michèle Picard, pour permettre une meilleure adéquation avec les objectifs poursuivis.”

Hormis cette réserve, le maire de Vénissieux salue “une nouvelle positive qui renforcera le travail partenarial déjà engagé sur notre ville”. Et de conclure à l’adresse des Vénissians : “Vous pouvez compter sur ma détermination à poursuivre ce combat pour le vivre ensemble et l’intérêt général.”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *